• Aller à l'essentiel
  • Quand partir ?
  • Sécurité & santé
  • Un peu de culture
  • Prêts pour le départ
Aller à l'essentiel

Lorsque l’on vous parle du Costa Rica, tout se pare de vert soudainement autour de vous. Vous sentez la chaleur vous picoter l’épiderme et des rythmes endiablés aux paroles espagnoles se déchaîner dans votre tête. N’est-ce pas ? Dans la jungle à la nature luxuriante, des animaux tropicaux y coulent des jours paisibles et se donnent parfois en spectacle pour le plus grand plaisir des voyageurs. Oiseaux multicolores, grenouilles vert flashy et reptiles fascinants : tous contribuent à cette biodiversité incroyable qui fait la renommée du pays.

Ne vous fiez pas à sa petite taille. S’il correspond à environ 1/10ème de la France, le Costa Rica est doté d’une économie prospère et d’une qualité de vie très agréable. Nous ne manquons pas de superlatifs pour le qualifier : il est l’état le plus développé d’Amérique latine, possède le taux d’alphabétisation le plus élevé et l’espérance de vie la plus longue.

Surnommé « la suisse d’Amérique Latine », il a su rester de marbre face aux politiques tumultueuses de ses voisins et a ainsi contribué à la propagation de la paix dans cette région. Un pays fascinant qui cultive encore aujourd’hui une harmonie à toute épreuve. 12 heures de vol suffisent pour vous rendre là où la vie y est plus verte que verte. A votre descente d’avion, les habitants vous crieront en cœur leur expression favorite : « Pura Vida », tout va bien !

Quand partir ?

Le Costa Rica, petit pays coincé entre deux océans et séparé par une chaîne de montagnes, a l’immense avantage de posséder un littoral de charme et des terres de caractère. Ce décor de rêve ne vous a sans doute pas échappé et vous vous imaginez bien passer des vacances au soleil cette année.

Encore faut-il choisir la bonne période pour partir … Climat tropical oblige, la vie au Costa Rica est rythmée par deux périodes : la saison sèche (de Décembre à Avril) et celle des pluies (de Mai à Novembre). Pas besoin de vous faire un schéma compliqué pour vous expliquer quand partir, n’est-ce pas ? Un appel du pied fera l’affaire !

Si par malchance vous venez de poser vos congés au mois d’Août, vous risquez de subir plusieurs grosses averses lors de votre séjour. Mais dans votre « malheur », vous trouverez aussi beaucoup d’avantages (bien cachés certes). Par exemple, à cette période, vous avez plus de chances de croiser un paresseux sur votre chemin qu’un car de touristes !

Si vous partez au Costa Rica dans le but de fêter Noël et la fin d’année, ne manquez pas le carnaval de San Jose qui a lieu tous les ans à la fin du mois de Décembre.

Sécurité & santé

Sécurité
Le Costa Rica se démarque une nouvelle fois de ses voisins en ayant le taux de criminalité le plus faible d’Amérique latine. Même s’il n’existe pas de risque zéro, vous êtes en parfaite sécurité au Costa Rica. Mais comme il vaut mieux prévenir que guérir, nous ajouterons à cela un petit conseil. Comme partout, évitez de coller trop à l’image stéréotypée du touriste de base avec banane, chapeau et appareil photo autour du cou. Sur ce, bon voyage au Costa Rica !

Santé
Pour voyager au Costa Rica, aucune vaccination particulière n’est obligatoire … en théorie ! Car les grands voyageurs qui ont la chance de réaliser un circuit dans les pays alentours, devront, eux, peut-être présenter un certificat de vaccination contre la fièvre jaune à l’entrée du pays. Sinon, assurez-vous simplement d’être à jour dans le reste de vos vaccins (diphtérie, tétanos, coqueluche ou poliomyélite). Découvrez l’ensemble des recommandations santé concernant le Costa Rica.

Un peu de culture

Le Costa Rica fait partie de ces pays dont l’histoire est difficilement traçable avant la période des grandes explorations. En 1502, Christophe Colomb (eh oui encore lui !) découvre cette terre d’une beauté étourdissante. Pensant tomber sur une mine d’or à proprement parler, il la nomme modestement « Costa Rica », la côte riche.

Comme le veut la tradition de l’époque, dès lors qu’un explorateur découvre une terre, c’est à son royaume qu’elle est accordée. Et c’est donc durant 3 siècles d’affilés que « La Capitainerie du Guatemala pour le compte de l’Espagne » (ouf, reprenez votre souffle !) s’impose durablement.

Il n’y a pas d’or ? Qu’importe ! Les européens ont plus d’un tour dans leur sac. En plus de décimer une partie de la population indigènes avec les maladies qu’ils importent (grippe, tuberculose, etc.), ils s’emparent du territoire en développant une économie prospère basée sur la culture du café et de la banane.

Cette souveraineté prend fin en 1821, date à laquelle le Costa Rica proclame son indépendance, sans frasque ni conflit. D’années en années, le pays se modernise, en abolissant d’abord l’esclavage en 1824 et en instaurant ensuite un régime démocratique dès 1848.

Aujourd’hui, le Costa Rica continue son ascension vers la modernité en nommant à sa tête une femme, Laura Chinchilla Miranda. Respect les Ticos !

Prêts pour le départ

Si le Costa Rica a des avantages, c’est bien ses températures idylliques qui accompagnent les habitants toute l’année. Quelle que soit la période à laquelle vous partez, vous bénéficiez d’un soleil qui tape dur, surtout pour nous, petits européens, qui avons parfois la peau aussi blanche qu’un ours polaire malade. Hors de question donc de vous laisser partir sans chapeau et crème solaire digne de ce nom.

Remplissez également votre valise de vêtements légers mais recouvrant vos bras et vos jambes. Vous faites ainsi d’une pierre trois coups (on se permet de modifier légèrement l’adage) : 1) vous ne subissez pas la chaleur du pays, 2) vous évitez les piqûres de moustiques et 3) vous avez le parfait attirail pour découvrir la jungle.

Si vous êtes venus au Costa Rica, c’est aussi pour entreprendre de magnifiques promenades au cœur de la nature luxuriante. Et pour pouvoir enchaîner les kilomètres tranquillement, il vous faut des chaussures fermées et confortables. Ceci n’exclut pas pour autant vos tongs car, ici, vous avez de nombreuses occasions de les sortir sur les plages paradisiaques.

Enfin, pour les plus courageux qui partent en voyage au Costa Rica lors de la saison des pluies, il va sans dire qu’un vêtement contre la pluie de qualité est LE vêtement indispensable pour votre séjour.

Nos itinéraires de voyage au Costa Rica

Epluchez nos idées de voyage et personnalisez-les avec nos agents locaux !

Envie d’un voyage
qui vous ressemble ?

Nos agents locaux se tiennent à votre disposition pour vous aider à créer votre voyage au Costa Rica sur-mesure.

Confiez-leur vos envies et vos idées. Ils se feront un plaisir de mettre à profit leur connaissance du pays pour vous créer un itinéraire 100% personnalisé.

Demandez un devis

Des services pour vous accompagner de A à Z

Grâce à nos partenaires, nous vous accompagnons de A à Z dans l'organisation de votre voyage au Costa Rica

Envie de changer de cap ?