• Aller à l'essentiel
  • Quand partir ?
  • Sécurité & santé
  • Un peu de culture
  • Prêts pour le départ
Aller à l'essentiel

L’Argentine est un véritable terrain de jeu pour tous les voyageurs qui se sentent l’âme d’aventuriers. Terre de contrastes, ce pays gigantesque qui correspond à 5 fois et demie la superficie de la France, abrite des paysages éclectiques, uniques et magnifiques. Au rythme du tango argentin, suivez votre guide de bars en milonga, de vestiges incas en églises anciennes, de désert de sel aride en glaciers gigantesques. Arrêtez-vous un instant à Buenos Aires et goûtez l’ambiance bouillonnante de la capitale. Perdez-vous un instant dans la Pampa dont l’expression, ici, prend tout son sens. En seulement quelques jours, vous voilà transportés dans un tout autre univers, bien loin de celui dans lequel vous avez l’habitude de vivre. Et si le dépaysement est total au Nord du pays, il l’est d’autant plus dans le Sud qui regorge de noms évocateurs : Ushuaia, Patagonie, Terre de Feu, … Vous a-t-on parlé également du ballet des baleines visible depuis certaines plages de la côte atlantique ? Embarquez sans plus tarder à bord du vol en direction de Buenos Aires et partez sur les traces de ces explorateurs qui vous ont tant fait rêver lorsque vous étiez enfant.

Quand partir ?

Cela ne vous surprendra pas : l’Argentine est un pays si vaste qu’il peut se visiter toute l’année ! Il suffit simplement de savoir dans quelle région vous souhaitez aller. Et attention, notez bien que les saisons sont inversées dans cette partie du globe. Lorsque l’on vous dit « hiver », pensez « été ». Au nord-est du pays règne un climat subtropical avec des températures chaudes et une atmosphère humide. Pour visiter les fameuses chutes d’Iguaçu, préférez la saison relativement plus sèche entre avril et septembre. Vous êtes d’éternels amoureux de la neige et des sports d’hiver ? Skier entre juin et octobre est possible dans la Cordillère des Andes. Quant à la Patagonie, elle est plus froide que le reste du pays, il vous faudra privilégier les mois où le climat est le moins capricieux, entre septembre et avril. Le Nord-ouest, plus aride et montagneux, se visite toute l’année même s’il peut s’avérer judicieux d’éviter la saison des pluies de janvier à mars. Enfin pour les amoureux de grosses bêtes, vous pourrez observer les baleines de la mi-juin jusqu’à début décembre ! Pour résumer, si l’Argentine peut se visiter qu’importe la saison, cela n’exclut pas l’existence d’une période plus favorable à l’exploration du pays en entier. L’idéal pour cela est de partir en Automne ou au Printemps !

Sécurité & santé

Sécurité
L’Argentine est l’un des pays les plus sûrs d’Amérique Latine. A Buenos Aires, par exemple la ville se bat pour protéger ses touristes en mettant en place un organisme chargé d’assister et d’orienter les voyageurs. Ceci n’est pas une raison pour ne pas être vigilant car, comme dans toutes les grandes villes d’Amérique latine, il existe des quartiers sensibles et des pickpockets dans les lieux fréquentés par les touristes. Quelques conseils avant de partir : éviter de retirer de l’argent aux distributeurs à la nuit tombée, veillez sur votre sac et sur votre appareil photo en toutes circonstances et ne regroupez pas tous vos objets de valeurs en un seul endroit. Bref, soyez attentifs et faites preuve de bon sens !

Santé
Comme dit l’adage, mieux vaut prévenir que guérir ! Pour votre voyage en Argentine, il n’y a pas de démarche particulière à entreprendre. Nous vous conseillons tout simplement d’être à jour dans vos vaccins. Pour un maximum de prévention, vous pouvez envisager de demander une vaccination contre la fièvre jaune auprès de votre médecin, essentiellement si vous comptez vous rendre dans la région de Misiones. Ce vaccin est d’autant plus obligatoire pour les plus aventuriers d’entre vous qui souhaitent prolonger leur voyage vers d’autres pays d’Amérique Latine.

Un peu de culture

L’Argentine compte parmi ces pays qui ont abrité les premiers Hommes. Après eux, des ethnies nomades peuplèrent ces terres, profitant ainsi du climat plutôt clément et de la nature foisonnante. La langue espagnole et ses accents chantants qui caressent vos oreilles viennent, eux, d’un fort passé colonial. Les conquistadors débarquent à Buenos Aires au début du XVIème siècle et investissent durablement les lieux. Certains colons s’émancipent alors du groupe en partant dans la Pampa pour y fonder la communauté des Gauchos, mélange folklorique de traditions autochtones et de cowboys à l’américaine. Puis vint le temps des grandes incursions anglaises qui poussent les espagnols dans leurs retranchements. Profitant de cette situation, les argentins proclament une première indépendance en 1810, officialisée le 9 Juillet 1816. La crise de 1929 n’épargne pas l’Argentine qui ouvre alors une période chaotique. En 1930, commence la « décennie infâme » qui verra l’armée contrôlé le pays d’une main de fer. Le colonel Juan Domingo Perón accède au pouvoir au lendemain de la seconde guerre mondiale. Avec sa femme Éva, qui deviendra une figure du pays, il va profiter du contexte de l’après-guerre pour conduire de grandes mesures sociales. Obligé de s’exilé en 1955, il s’ensuivra ensuite deux dictatures militaires et la guerre des Malouines avant l’année 1983 qui signera le retour à la démocratie.

Prêts pour le départ

Votre départ en Argentine arrive à pas de géant. Vous reprenez votre checklist à zéro. Billet d’avion, ok. Assurance voyage, ok. Guide sur le pays, ok. Valise bouclée, à faire. Et cette tâche n’est pas une mince affaire. Côté vêtements à emporter, votre valise ne sera pas remplie avec les mêmes choses si vous choisissez de partir au Sud ou au Nord et en hiver ou en été. Si vous êtes de ceux qui aiment chatouiller les sommets et leurs crêtes pentues, pensez à emporter tout votre équipement montagnard. Pas de panique cependant si vous oubliez un accessoire de votre attirail, vous pourrez tout trouver sur place. Vous l’éternel hypocondriaque, ne surchargez pas votre trousse à pharmacie de gélules inutiles. Le système sanitaire en Argentine est de très bonne qualité et vous ne rencontrerez pas de problème hygiénique particulier. Dans la famille « matériel à n’oublier sous aucun prétexte », je voudrais l’appareil photo, la caméra embarquée et les cartes mémoires ! Vous n’aurez jamais assez de quoi capturer tous les paysages somptueux que vous traverserez pendant votre voyage en Argentine.

Nos itinéraires de voyage en Argentine

Epluchez nos idées de voyage et personnalisez-les avec nos agents locaux !

Envie d’un voyage
qui vous ressemble ?

Nos agents locaux se tiennent à votre disposition pour vous aider à créer votre voyage en Argentine sur-mesure.

Confiez-leur vos envies et vos idées. Ils se feront un plaisir de mettre à profit leur connaissance du pays pour vous créer un itinéraire 100% personnalisé.

Demandez un devis

Des services pour vous accompagner de A à Z

Grâce à nos partenaires, nous vous accompagnons de A à Z dans l'organisation de votre voyage en Argentine

Envie de changer de cap ?