• En mode local

J’ai grimpé le volcan Merapi à Java de nuit

Laure est une voyageuse. Elle est partie quelques semaines en Indonésie en août 2015, à la découverte de Java et de Bali. Elle nous raconte son ascension du volcan Merapi, sur l’île de Java.

Chacun possède sa propre perception du voyage. Pour certains, il doit servir au repos et à la détente par l’unique moyen de l’inactivité. Pour moi, en revanche, chaque seconde compte et il est de mon devoir d’en tirer un maximum de souvenirs et d’expérience. Ma mission : être à fond 100% du temps !

C’est ce qui fait de l’Indonésie, et l’île de Java en particulier, une terre d’accueil en or pour mon voyage. Enchaînant les nuits courtes, allant de volcan en volcan, de lever de soleil en lever de soleil, aucun répit n’est laissé à l’extase et à la fascination des lieux.

Un sommet à gravir…

L’ascension la plus marquante de mon circuit est sans aucun doute celle du volcan Merapi. Pour la petite histoire, ce volcan culmine à 2 930 mètres d’altitude et sa dernière éruption, qui date d’octobre 2010, a causé la mort de 350 personnes…

Mais avant le Merapi, que faire ? Prendre du repos avant notre rando de nuit ? Que nenni !  Je décide de passer la journée à visiter le centre de Yogyakarta. Flânant entre les temples et les marchés, j’attends 22h pour rejoindre mon agence. Faire appel aux services d’une agence est indispensable pour cette ascension de nuit car cela facilite grandement le transport et la marche jusqu’au sommet ne peut se faire sans l’aide de guides. Je m’installe alors dans le bus en route vers Selo, à 1h30 de Yogya. C’est le point de départ de notre marche nocturne. Chaussures de rando aux pieds, polaires et imperméables sur le dos, lumières frontales bien en place… En marche !

Dès les premières secondes, la pente rude nous annonce une nuit intense. En silence, nous souffrons et espérons qu’elle aura la gentillesse de s’adoucir. Après 30 minutes de bonnes foulées, nous arrivons à New Selo. Et nous découvrons que… non la pente ne s’adoucira pas. Le guide nous explique que la première partie n’était qu’une (très efficace) mise en jambes ! Le sentier se dirige vers une forêt et se faufile entre des arbres. Le sol est sableux et glissant. L’obscurité est la seule habitante des lieux…

3h plus tard, soit 2h55 après avoir pensé pour la première fois à l’abandon : un replat ! Le plus beau replat de ma vie ! Il fait nuit noire, donc clairement ce jugement ne se base pas sur la beauté du paysage. Il est 4h du matin. Nous attendons le feu vert des guides pour commencer l’ascension finale.

4h30, c’est reparti. Sans même imaginer que cela était possible, la pente est plus rude à présent et le sol caillouteux. Ah oui, c’est vrai : le Merapi est un volcan ! Cet ultime effort dure 30 minutes et fait appel à des notions d’escalade.

… pour une récompense à la hauteur de l’effort

Il est 5h et nous sommes au sommet du volcan. Surprise : nous découvrons que nous sommes les premiers arrivés. Seuls face au monde. Le soleil ne va pas tarder à montrer le bout de son nez. Une couverture sur les épaules, les biscuits calés au fond du sac en guise de petit-déjeuner : place à la magie. Le sommet surplombe l’immensité, une mer de nuage en guise de voile, que le soleil vient petit à petit colorer. Au centre de ce pic, les fumées du volcan nous rappellent que la nature est reine.

Après 2h de contemplation, c’est le moment de la descente. Toujours subjugués par l’effort accompli et les paysages découverts, nous réalisons ce que nous avons eu à grimper. Le guide avait raison : l’ascension du Merapi se fait de nuit car, de jour, personne ne serait assez fou pour l’affronter !

A 9h, nous retournons à Selo pour un petit déjeuner digne de cette nuit magique. Nous retournons à Yogyakarta. Il est 11h, que faire ? Pas le temps de dormir la nuit, alors encore moins le jour : c’est parti pour les temples de Prambanan !


Une anecdote que vous souhaiteriez vivre par vous-mêmes ? Découvrez les treks en Indonésie de l’agence locale membre de bynativ !

Plus de lecture ?

J’ai rencontré une tribu reculée du Sri Lanka

J’ai rencontré une tribu reculée du Sri Lanka

Sri Lanka

Pour un passionné de rencontre et de partage, aller à la découverte d’une tribu comme celle des Veddas est une véritable aubaine ! Il s’agit en effet d’un peuple qui vit au Sri Lanka depuis 35 000 ans. Pour aller à sa...

J’ai cuisiné à la vapeur d’un volcan indonésien

J’ai cuisiné à la vapeur d’un volcan indonésien

Indonésie

Laura est une voyageuse qui aime se perdre dans les contrées lointaines, rencontrer de nouvelles personnes et s’essayer à des expériences de voyage uniques et mémorables. La preuve avec cette dégustation insolite en plein cœur d’un volcan...

Les transports insolites dans le monde

Les transports insolites dans le monde

Panama

Temps de lecture : 7 minutes Autobus, taxis, trains, … : voici une liste de transports en commun « bateau » (sans mauvais jeu de mots). Il en existe pourtant des tas d’autres qui permettent de pimenter votre aventure et de vivre une...