• Vision du monde

Les fêtes de Quito en Equateur

Temps de lecture : 2 minutes

Chaque année, le 6 décembre, l’Equateur tout entier s’accorde sur le même rythme pour célébrer les fêtes de Quito. Cet événement commémore la fondation de la ville de Quito, la capitale de ce petit pays d’Amérique Latine, en 1534. Depuis, tous les habitants se joignent à la fête dans un joyeux brouhaha coloré. Paola, notre conseillère de voyage locale, nous en dit plus sur les fêtes de Quito.

Une fête sur plusieurs jours

« Les fêtes de Quito représentent certainement l’une des célébrations les plus traditionnelles et importantes de l’Équateur ! », commence Paola. « C’est une fête marquée par sa multi culturalité, ses coutumes et sa gastronomie… le tout dans une bonne humeur contagieuse ! » Si l’anniversaire officiel de la ville de Quito est le 6 décembre, les festivités, elles, commencent au minimum une semaine avant. « Dès la fin du mois de novembre, la ville s’anime et s’illumine jour et nuit dans tous les quartiers de Quito. Les festivités commencent par l’élection annuelle de la reine de Quito suivie de suite par plus de 200 événements organisés pour cette occasion dans les moindres recoins de la ville ! »

Des traditions centenaires

Drapeau Equateur à Quito

Chaque année, la population de Quito et de toute l’Equateur de manière générale, s’approprie totalement la ville. Partout, les rues s’animent ; de la musique émane des fenêtres ouvertes, l’avenue Amazonas (la rue principale de Quito) voit défiler des milliers d’équatoriens et la fête bat son plein jusqu’à 2 ou 3h du matin ! « On peut faire le tour du centre historique à bord d’une « chiva », bus typique et coloré dans lequel un orchestre nous fait danser. » précise également Paola.  « Il y a une tradition à ne surtout pas manquer, c’est le fameux tournoi de « cuarenta », un jeu de cartes typiquement équatorien. En général, les joueurs accompagnent ce moment de quelques verres de « canelazo ». Cette boisson à base de fruits, d’alcool et de cannelle délient les langues et permettent un vocabulaire spécifiquement approprié à l’enthousiasme du moment. »

La liste des festivités est longue ! « Il y a des concours de fanfare, des concerts, des bals dans toute la ville, des spectacles de rue, des représentations artistiques de tout genre, des défilés d’écoles, des compétitions de voitures de course faites en bois pour petits et grands, des danses folkloriques… tous les ingrédients y sont pour fêter Quito ! A chaque instant, ne vous étonnez pas si vous entendez dans la rue quelqu’un crier « Que viva Quito ! » repris en cœur par vos voisins « Que viva !  » »

Partir au moment des fêtes de Quito est une formidable occasion de découvrir la ville, le pays et sa culture ! Contactez Paola afin qu’elle vous organise un voyage sur-mesure en Equateur exceptionnel !

Plus de lecture ?

Miam, les petits plats à savourer autour du monde

Miam, les petits plats à savourer autour du monde

Afrique du Sud

La sagesse chinoise nous enseigne : « Tout voyage commence par un petit pas ». Mais si l’on voyage avec ses pieds, on le fait aussi avec ses papilles ! Et c’est même l’une des façons les plus agréables de découvrir le monde....

Superstitions dans le monde : Madagascar

Superstitions dans le monde : Madagascar

Madagascar

Depuis le commencement de notre tour du monde des superstitions, nous constatons que la frontière entre croyances, coutumes et superstitions est mince. A Madagascar, tout tourne autour des ancêtres et tous s’appliquent à ne pas les froisser,...

Le Mont Athos en Grèce : la montagne interdite aux femmes

Le Mont Athos en Grèce : la montagne interdite aux femmes

Grèce

Au nord-est de la Grèce, dans la région de la Macédoine, il existe une montagne sacrée où vivent environ 2000 moines répartis dans pas moins de 20 monastères orthodoxes. Ils vivent et prient en communauté, reclus de la société et coupés du...