• En mode local

J’ai fait une randonnée à El Chalten

Temps de lecture : 3 minutes

Maxime est un amoureux du Grand Nord. Après l’Islande, la Norvège et la Finlande, il est allé se balader dans l’une des régions les plus australes du monde : la Patagonie argentine. Lors de son périple, il s’est aventuré sur les sentiers du parc national Los Glaciares dont la porte d’entrée se trouve être le village d’El Chalten. Pour bynativ, il revient sur son expérience inoubliable !

Il s’agit de mon premier séjour en Amérique du Sud. Après avoir passé quelques temps à Ushuaia dans le sud de l’Argentine, j’ai souhaité aller voir par moi-même El Chalten, le paradis des randonneurs et la capitale nationale du trekking. De El Calafate – où se trouve le fameux glacier Perito Moreno – il faut compter environ 3 heures de bus et emprunter une partie de la magnifique « ruta 40 » qui traverse l’Argentine. Elle part du nord, à la frontière bolivienne et se poursuit jusqu’à l’extrême sud du pays, en Patagonie. Les bus sont très fréquents en été et le sont un peu moins en hiver (2 par jour, un le matin et un le soir). Pour ma part, je m’y suis rendu pendant l’hiver, au mois d’août. L’avantage : il y a beaucoup moins de monde et c’est un peu comme si j’avais ces merveilles naturelles pour moi tout seul !

El Chalten Argentine

1er impératif pour une randonnée en Patagonie : un temps clément

Dès mon arrivée, je jette un petit coup d’œil sur le temps prévu pour les prochains jours. Celui-ci peut changer très vite dans les endroits montagneux comme El Chalten. Lors de mon 3ème jour de découverte, le temps est beau et clair et les températures plutôt clémentes pour la saison. Je décide alors de me lancer à la conquête de la randonnée « Laguna de los tres ». C’est sans aucun doute ma plus belle expérience à El Chalten ! Ce sentier, qui débute directement d’El Chalten, est le plus populaire et vous emmène au plus près du Mont Fitz Roy. Cette randonnée est d’une beauté à couper le souffle, très bien balisée (même en hiver) et est plutôt facile pour des personnes qui ont l’habitude de marcher. A bonne allure, il ne m’a pas fallu plus de 8 heures et environ 23 km pour en venir à bout. Mais c’est sans compter les arrêts photos et les petits détours. Je pense donc avoir passé près de 10 heures dans cet environnement incroyable. En été, la randonnée est plus courte et dure environ 7 heures. Ce jour-là, je suis parti aux aurores, mon but étant de voir le soleil se lever et de revenir avec son coucher. Un Japonais, rencontré la veille, se joint à moi. Nous faisons un premier arrêt au Laguna Capri pris par les glaces et la neige qui nous permet enfin d’apercevoir le Fitz Roy. A cause du très mauvais temps des derniers jours, le mont ne se laisse pas admirer facilement mais plutôt désirer…

Des panoramas à couper le souffle

La montée finale est assez dure, mais quel plaisir de grimper avec cette grosse couche de neige fraîche tombée la veille. Nous avons comme le sentiment que personne ne l’a fait avant nous… Un vrai bonheur que cette nature brute, grandiose et fascinante à la fois terriblement attirante mais parfois hostile aussi. Après cette ascension, nous sommes à 1 170 m d’altitude. Le Fitz Roy joue à cache-cache avec les nuages. A ses pieds, le lac est gelé et le vent souffle de plus en plus fort. Je reste longtemps contempler ce magnifique paysage qui s’offre à moi. Puis je reprends le chemin en sens inverse, avec par moments quelques pistes différentes du matin qui offrent de nouveaux panoramas. La journée a été éprouvante mais je suis heureux d’avoir atteint mon objectif et je suis sûr que je garderai pour toujours au fond de moi les images et les sensations que j’ai eues lors de cette excursion. La randonnée de la Laguna de los Tres est, je pense, la plus belle que j’ai faite à ce jour. Des randonnées plus faciles, plus courtes et tout aussi belles sont également possible à El Chalten, comme le Laguna Torre ou le Mirador de los Condores qui vous permettra d’apercevoir des condors.

Si, comme Maxime, vous souhaitez vous aussi vivre cette expérience incroyable lors de votre voyage en Argentine, contactez votre conseiller local ! Il se fera un plaisir de l’intégrer à votre programme.

 

Plus de lecture ?

J’ai dormi chez l’habitant au Mékong

J’ai dormi chez l’habitant au Mékong

Vietnam

Laurine fait partie de celles et ceux qui ont la tête dans les nuages et toujours le cœur au voyage. Pour elle, découvrir un pays c’est avant tout découvrir sa population et sa culture. Lors de son séjour au Vietnam, elle a eu...

Découvrez Tokyo hors des sentiers battus

Découvrez Tokyo hors des sentiers battus

Japon

De Tokyo, on connaît les indispensables : Shibuya crossing, le parc Ueno et ses cerisiers et nénuphars, Akihabara et ses buildings remplis de jeux pour les gamers en tous genres. Baladez vous dans ces lieux pour garder en tête des souvenirs de...

J’ai rencontré une légende de surf du Pérou

J’ai rencontré une légende de surf du Pérou

Pérou

Temps de lecture : 4 minutes Leslie est une voyageuse chez bynativ qui s’en est allée au Pérou il y a de cela plusieurs mois. Elle s’est laissée portée jusqu’à Puerto Chicama, un petit village de pêcheurs digne des plus beaux...