• En mode local

Les cercueils suspendus de Sagada aux Philippines

Le petit village de Sagada, situé sur la petite île de Luzon au nord de l’archipel, possède une particularité qui poussent nombre des voyageurs à s’y aventurer. Ses 12 000 habitants s’évertuent à suivre un rite funéraire deux fois millénaire : ils suspendent leurs morts dans des cercueils à plusieurs mètres du sol. Le chemin pour y accéder est déjà spectaculaire, mais lorsque la falaise se découvre, en plein coeur d’une vallée luxuriante, la centaine de cercueils en pin suspendus à flanc de montagne ne laisse personne indifférent. Zoom sur cette coutume aussi étrange que fascinante !


Village de Sagada aux Philippines

Plusieurs raisons à ce rite funéraire

L’origine de cette coutume diffère selon les sources. La théorie la plus relayée par les anthropologues serait que la communauté de Sagada suspend ses morts afin que les âmes de ces derniers rejoignent le plus rapidement possible le paradis. Pour d’autres, cette tradition tient du respect incommensurable que les plus jeunes ont pour leurs ancêtres. Ils souhaitent qu’ils reposent en paix, tout en profitant du souffle du vent et de la chaleur du soleil. Enfin, la troisième hypothèse, plus pragmatique, serait qu’ainsi suspendus, les corps ne se feraient pas dévorer par les bêtes sauvages.

Cercueil suspendu à Sagada

Comment se déroule cette tradition ?

La personne décédée est recouverte d’une couverture et son corps est embaumé. Il est ensuite déposé sur une chaise mortuaire placée devant la porte d’entrée de la famille pendant toute la durée du deuil. Quelques jours plus tard, de jeunes garçons du village – surnommés « les grimpeurs de rochers » viennent chercher le corps pour le placer dans un cercueil qu’ils suspendent à l’aide de cordes et de poulies. Il est ensuite posé délicatement sur deux pieux plantés dans le calcaire de la falaise. Si les cercueils vous semblent petits, c’est parce que les corps sont installés en position fœtal. Cette tradition permet aux hommes et aux femmes de quitter le monde de la même manière que leur arrivée.

Village de Sagada aux Philippines

Une coutume en voie d’extinction

Si cela fait plus de 2000 ans que la tradition perdure, nous nous rapprochons à grands pas du moment où elle n’existera plus. En effet, les cercueils – faits en bois – résistent de plus en plus difficilement aux conditions climatiques du pays. Ainsi, il n’est pas rare de voir des cercueils céder lors de la période de mousson. Aujourd’hui, le nombre de cercueils qui tombent dans la vallée est supérieur à celui des cercueils suspendus, le dernier datant de 2010. Dépêchez-vous d’aller contempler ce spectacle exceptionnel !

Si vous faites partie ces voyageurs qui partent à la recherche des lieux et des communautés menacés par le monde actuel, vous êtes au  bon endroit ! Contactez notre agence de voyage locale à Manille. Nos conseillers vous organiserons un voyage exceptionnel et sur-mesure aux Philippines et dans la région de Sagada.

Plus de lecture ?

J’ai grimpé le volcan Merapi à Java de nuit

J’ai grimpé le volcan Merapi à Java de nuit

Indonésie

Laure est une voyageuse. Elle est partie quelques semaines en Indonésie en août 2015, à la découverte de Java et de Bali. Elle nous raconte son ascension du volcan Merapi, sur l’île de Java. – Chacun possède sa propre perception du...

Mes 3 expériences insolites en Australie

Mes 3 expériences insolites en Australie

Australie

Marion est une voyageuse qui aime le soleil, la chaleur et les longues plages de sable blanc. Si vous ne la rencontrerez certainement pas en Alaska ou en Laponie, vous l’apercevrez peut-être dans l’hémisphère sud entre deux folles aventures !...

Zoom sur : la ville fantôme d’Epecuen en Argentine

Zoom sur : la ville fantôme d’Epecuen en Argentine

Argentine

Temps de lecture : 3 minutes Située au cœur de la pampa argentine, une petite ville répondant au doux nom d’Epecuen, possède une histoire bien particulière. Connue et reconnue pour son eau aux vertus thérapeutiques, elle devient vite la...