• En mode local
  • Vision du monde

Les Mah Song repoussent les esprits au festival végétarien de Phuket

Temps de lecture : 2 minutes

Lors du 9ème mois lunaire du calendrier chinois – en Octobre – une scène très particulière se déroule sur l’île paradisiaque de Phuket en Thaïlande. Pendant 9 jours, des fidèles de la religion hindouiste, les Mah Song, se rassemblent pour fêter ensemble leurs dieux. Connu également sous le nom de « festival végétarien de Phuket », cette période de festivités ne se résume pas uniquement à une ode au tofu et aux légumes … Âmes sensibles, s’abstenir !


Temple décoré pour le festival végétarien à Phuket

Des rituels sacrés vieux de 200 ans

Les quelques 300 000 curieux qui se pressent à Phuket pour l’occasion assistent à des parades colorées et bruyantes. La particularité de ces processions est toute simple, mais non moins étrange : les fidèles qui défilent sont, pour la plupart, en transe et leur visage est percé d’objets tranchants (ou non). Oui oui, vous avez bien lu. Des poignards, des sabres, des épées et même des guidons de vélo ou de petites bicyclettes transpercent les joues des Mah Song. Certains objets sont si farfelus que l’on a du mal à imaginer comment ils ont pu traverser la joue d’un homme ou d’une femme. Tremblant de la tête au pied, ils avancent au milieu d’une foule qui lance des pétards autour d’eux. La journée se termine par une action courageuse réalisée par les fidèles : ils courent pied-nu sur un feu entretenu par des braises brûlantes.

Aucune blessure réelle n’est à ce jour recensée. Les participants à ce festival audacieux ne ressentent a priori pas la douleur du fait de leur état de transe. Et pour cause, lorsque l’acte de percer est réalisé, il n’y a aucune trace d’hémorragie. Pour pouvoir, justement entrer dans cet état particulier, les fidèles doivent se restreindre à un régime végétarien, voire végétalien, extrêmement strict. Aucune substance d’origine animale (y compris lait ou œuf) ne doit être ingérée durant la période des festivités et lors de sa préparation. Les relations sexuelles sont également proscrites ainsi que la consommation d’alcool et de produits ayant une forte odeur (ail, oignon, …).

Festival Vegetarien Thaïlande

Se mutiler pour témoigner de sa foi

Ces festivités ne se déroulent pas uniquement sur l’île de Phuket en Thaïlande. Elles sont également présentes en Birmanie, en Malaisie et à Singapour. Partout, lorsque l’on questionne les locaux sur le pourquoi du comment de ce festival, la réponse est la même : la purification de l’âme, du corps et de l’esprit. Les fidèles qui se prêtent au jeu de la transe et du piercing sont, selon les croyants, possédés par les dieux qui descendent sur terre spécialement pour l’occasion. Les processions extraordinaires sont également faites pour repousser les mauvais esprits et attirer la chance et le bonheur sur eux et leur famille. Ainsi, en plus des mutilations, cette période s’accompagne de méditation et d’offrandes faites aux dieux.

Cette tradition remonterait au début des années 1800, lorsqu’une troupe de musiciens chinois vinrent distraire des miniers travaillant dans l’une des régions de ce grand pays. En arrivant sur place, ils contractèrent une maladie commune pour l’époque et a priori mortelle. En suivant un régime strictement végétarien ils s’en sont sortis miraculeusement. Mieux encore, l’épidémie qui sévissait alors la population, s’en vit éradiquée. Depuis ce jour, les habitants d’Asie du Sud-Est s’appliquent à respecter cette coutume et continuent de célébrer cette fête. Aujourd’hui le festival végétarien de Phuket est très important pour l’importante minorité taoïste originaire de Chine et habitant l’île.

Les photos sont assez impressionnantes, mais si vous souhaitez aller constater par vous-même le caractère extraordinaire de ce festival, n’hésitez pas à en faire part à votre conseiller de voyage local. Il se fera un plaisir de vous intégrer cela à votre itinéraire de voyage sur-mesure en Thaïlande.

 

Plus de lecture ?

YAGASU pour la restauration de la Mangrove en Indonésie

YAGASU pour la restauration de la Mangrove en Indonésie

Indonésie

Vous avez l’âme verte. C’est bien simple, vos plantes se portent à merveille et pour cause : vous les bichonnez, vous les arrosez comme il se doit, vous poussez même le zèle jusqu’à leur parler ! Et cela leur réussit. Pourquoi...

Les dabbawallahs : livreurs de lunch box en Inde

Les dabbawallahs : livreurs de lunch box en Inde

Inde

Cette histoire a commencé en 1890, lorsqu’un riche homme d’affaire indien demande à un jeune homme de lui porter son repas du midi sur son lieu de travail se trouvant de l’autre côté de la ville de Bombay. 127 ans plus tard, c’est toute...

Superstitions dans le monde : le Japon

Superstitions dans le monde : le Japon

Japon

Dans ce pays où le respect est roi et où nombre de règles implicites encadrent les relations sociales, il n’est pas très étonnant de découvrir que les locaux entretiennent des superstitions vieilles de plusieurs générations. Lumière...