• Vision du monde

Cuba, bientôt un pays connecté ?

Temps de lecture : 3 minutes

Cuba est le must du must d’un point de vue Digital Detox. Ici, on se détend et on profite de l’ambiance des villes et des paysages magnifiques … le tout loin de son téléphone portable. Car, à Cuba, c’est simple : trouver une connexion internet relève de l’impossible. Enfin, cela était encore le cas il y a plusieurs mois. Le 6 décembre 2018, le gouvernement cubain a décidé d’offrir la 3G aux habitants de l’île. Cuba va-t-elle enfin être connectée au reste du monde ? Rien n’est moins sûr … Leidy, conseillère de voyage locale à Cuba pour bynativ nous apporte quelques éléments de réponses.

bynativ : Est-ce que Cuba est véritablement une destination Digital Detox ?

Leidy : Je considère tout à fait Cuba comme une destination Digital Detox, tout d’abord parce qu’il n’y a pas de connexion ou alors très peu. Ici, on n’a pas internet dans les maisons. Il existe juste quelques points internet dans des cafés où la connexion reste de toute façon lente. Lorsque les voyageurs me posent l’épineuse question de l’internet, je leur conseille de penser Cuba comme un endroit où ils vont se reposer et non pas un endroit où ils vont pouvoir consulter leurs mails ou leurs réseaux sociaux. Bien souvent, ils apprécient le break et le fait d’être moins sur leur téléphone. En Europe, on a du mal à décrocher et à se passer du fil d’actualité qui se met constamment à jour. Un voyage à Cuba, c’est l’occasion !

La situation s’est-elle améliorée ces dernières années ?

Oui, la situation s’est tout de même améliorée et heureusement pour les cubains ! Internet leur permet de rester informés et surtout de communiquer avec leurs familles qui sont partis dans d’autres pays ? Ici, les appels téléphoniques coûtent très chers alors les cubains ont trouvé des alternatives comme Whatsapp ou Messenger. D’ailleurs, si vous allez dans le cybercafé de la Havane, il n’y a que des locaux qui tentent de parler avec leur famille à l’extérieur. Il n’y a quasiment pas de voyageurs, c’est surtout eux qui l’utilisent. Mais, même dans ce point wifi, la connexion reste très mauvaise et surtout très chère. Les voyageurs peuvent toujours acheter des cartes internet d’une heure ou de 5 heures mais même avec ça, ils ne pourront pas regarder leurs photos, aller sur Facebook et encore moins visionner des vidéos. En résumé : ça ne vaut pas le coup d’aller à Cuba dans l’espoir de se connecter.

Le gouvernement a tout de même décidé de mettre en place la 3G à Cuba. Est-ce que c’est une petite révolution ?

La 3G est arrivée sur l’île depuis quelques semaines seulement. Nous sommes en phase de test pour l’instant, pour voir la vitesse, etc. Ça fonctionne par paquets de données. Je n’ai pas en tête le détail exact, mais c’est de l’ordre de 7 à 20 CUC environ pour 1GO simplement, soit entre 8 et 23 euros. Quand on sait que le salaire moyen d’un cubain est de 10 ou 15 CUC par mois, on voit tout de suite que l’accès à internet n’est pas pour tout le monde. Ceci étant dit, le salaire moyen à Cubain ne veut plus dire grand-chose puisque la plupart des habitants de l’île ont plusieurs emplois ou bien touchent de l’argent de leur famille à l’étranger. Certains également sont rémunérés en dollars ce qui leur permet de toucher un peu plus que les autres cubains. Les personnes qui travaillent dans notre agence de voyage par exemple, gagnent un petit peu plus. Ce sont toutes ces personnes qui peuvent potentiellement s’offrir internet, mais ce n’est pas le cas de tout le monde.

A l’usage les cubains se rendent également compte qu’ils consomment vite leurs Giga. Le gouvernement est entrain de tester mais rien ne dit que ça va rester comme ça. Forcément, tout le monde est conscient que le prix est excessif.  Une fois l’euphorie passée, ils vont peut-être utiliser internet avec plus de modération.

Cuba est maintenant plus connecté au reste du monde ?

Globalement, oui ! Certains de mes amis par exemple sont allés regarder Twitter pour voir ce que disent les journaux internationaux par rapport aux actualités qui sont données à la TV cubaine, pour pouvoir comparer. Mais je pense que la plupart des cubains se connectent à internet d’abord pour rester en contact avec leur famille qui s’est exilée un peu partout, surtout aux Etats-Unis. D’autres regardent le profil Facebook de certaines personnes pour se tenir au courant de leur vie, pour garder un lieu avec des personnes qui sont parties.

Plus de lecture ?

Miam, les petits plats à savourer autour du monde

Miam, les petits plats à savourer autour du monde

Afrique du Sud

La sagesse chinoise nous enseigne : « Tout voyage commence par un petit pas ». Mais si l’on voyage avec ses pieds, on le fait aussi avec ses papilles ! Et c’est même l’une des façons les plus agréables de découvrir le monde....

Superstitions dans le monde : Madagascar

Superstitions dans le monde : Madagascar

Madagascar

Depuis le commencement de notre tour du monde des superstitions, nous constatons que la frontière entre croyances, coutumes et superstitions est mince. A Madagascar, tout tourne autour des ancêtres et tous s’appliquent à ne pas les froisser,...

Le Mont Athos en Grèce : la montagne interdite aux femmes

Le Mont Athos en Grèce : la montagne interdite aux femmes

Grèce

Au nord-est de la Grèce, dans la région de la Macédoine, il existe une montagne sacrée où vivent environ 2000 moines répartis dans pas moins de 20 monastères orthodoxes. Ils vivent et prient en communauté, reclus de la société et coupés du...