• En mode local

J’ai visité la stupa de Bodnath au Népal

Clémence est partie, il y a quelques temps, au Népal et en Himalaya. Elle a découvert avec des yeux d’enfants cette région du monde exceptionnelle, ses habitants, ses édifices culturels, … La stupa de Bodnath en est d’ailleurs l’un des joyaux et c’est justement ce monument qu’elle vous décrit ici avec ses jolis mots qu’elle choisi avec soin.

S’il y a bien une image que j’avais en tête avant de m’envoler pour le Népal, c’était bien celle de cet impressionnant édifice bouddhiste, avec sa flèche dorée et ses milliers de petits drapeaux multicolores étendus de son sommet jusqu’au sol : la stupa de Bodnath.

Situé à 8 km de Katmandou, Bodnath est l’un des principaux sanctuaires bouddhistes de la région de Katmandou. Avec ses 40 mètres de hauteur et presque 100 mètres de circonférence, il est surtout un des plus grands au monde ! On a beau déjà savoir ce que l’on va y voir lorsque l’on s’y rend, on est tout de même époustouflé dès lors que l’on arrive face à lui. Tout d’abord, parce qu’il est hors norme, difficile à embrasser des yeux dans son intégralité, mais aussi, car il y règne une atmosphère très particulière. La stupa de Bodnath est à la fois un lieu de pèlerinage bouddhiste, où les fidèles viennent se recueillir en marchant tout autour d’elle, et un lieu touristique. Croyant et curieux se mêlent alors dans une joyeuse cacophonie, mais aussi un profond respect.

la stupa de Bodnath au Népal

La stupa de Bodnath : un édifice hors norme

La base du mandala se compose de trois larges terrasses, représentant un mandala, que les visiteurs peuvent emprunter. Tout autour de la base, sont incrustées 108 niches renfermant chacune une statue de bouddha. Cette base est surmontée d’une coupole blanche, elle-même surmontée d’une tour dorée ornée d’une paire d’yeux, représentant ceux de Bouddha. Au sommet de cette tour, se dresse fièrement une flèche à partir de laquelle sont accrochés les drapeaux de prière.

Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, la stupa de Bodnath n’a pas été épargné par le tremblement de terre qui a touché le Népal en avril 2015. Par chance, seul son sommet a été endommagé. Pourtant, aujourd’hui, plus aucune trace du séisme ne transparaît, la stupa a été rénové en 2016, lui rendant toute sa majesté.

Vue sur la Stupa Bodnath

Prenez de la hauteur

Si vous envisagez de visiter la stupa, je vous conseille de venir plutôt très tôt le matin pour éviter la foule, qui peut se faire dense en plein après-midi, où le soir, pour pouvoir admirer le coucher du soleil sur l’édifice. Enfin, dernier conseil : prenez de la hauteur. Si la stupa est magnifique vu d’en bas, elle offre encore un nouveau profil lorsque l’on grimpe de quelques mètres. N’hésitez donc pas à aller savourer un petit café dans une des bars restaurants entourant la stupa et qui bénéficient d’une terrasse sur le toit. La vue est vraiment exceptionnelle !

Et si vous alliez voir cela par vous-même ? Contactez notre agence de voyage locale afin qu’elle vous organise un voyage sur-mesure exceptionnel au Népal et en Himalaya.

 

Plus de lecture ?

L’art de pardonner chez les Ndébélés

L’art de pardonner chez les Ndébélés

Afrique du Sud

Le monde regorge de modèles de sociétés injustement dites « mineures » et qui fonctionnent différemment de la nôtre. Comme il est souvent bon de regarder au-delà de ses frontières, nous avons jeté un œil du côté de nos voisins, même...

Le Népal : un pays de contrastes

Le Népal : un pays de contrastes

Himalaya

Temps de lecture : 2 minutes 30 Clémence nous parle ici du Népal qu’elle a découvert avec des yeux ébahis. Surprise d’abord par ses couleurs et par la beauté rare de ses monuments ; la culture riche des locaux et la diversité...

J’ai visité Naples autrement sur les conseils d’un local

J’ai visité Naples autrement sur les conseils d’un local

Italie

Temps de lecture : 4 minutes Charlène est une française qui a le coeur italien. Fille d’immigrés des pouilles italiennes, elle revient au pays pour y visiter Naples. Pour bynativ, elle nous raconte sa découverte de Naples autrement. Sur...