• En mode local

J’ai visité Naples autrement sur les conseils d’un local

Temps de lecture : 4 minutes

Charlène est une française qui a le coeur italien. Fille d’immigrés des pouilles italiennes, elle revient au pays pour y visiter Naples. Pour bynativ, elle nous raconte sa découverte de Naples autrement. Sur les conseils de son hôte, Hugo, elle s’élance à l’assaut de cette ville qu’elle qualifie de « authentique et fascinant ». Suivez le(s) guide(s) !

Naples me faisait rêver depuis toujours. Un paysage volcanique dominé par l’imposant Vésuve, les vestiges de Pompéi, témoins figés dans le temps d’une des pires catastrophes naturelles de l’histoire, une gastronomie réputée. Bref, je trépignais de découvrir la capitale de la Campanie. Bien sûr, j’entendais souvent dire que Naples était une ville dangereuse voire hostile, mais rien n’aurait pu me dissuader. Et je dois dire que je ne me suis jamais sentie en insécurité dans la bouillonnante Napoli. Peut-être parce que nous avons découvert la ville à travers les yeux et le cœur d’un véritable napolitain…

Naples au delà du Vésuve et Pompéi

La conversation commence l’air de rien. Hugo, notre hôte, tiens un BnB à deux pas du quartier espagnol. Réveillés depuis 5h du matin avec mon mari, nos yeux peinent à rester ouverts. Un vol matinal, un bus plein à craquer, une attente jusqu’à ce que la chambre se libère. Enfin vous voyez l’idée. On flotte. « Vous voulez un café ? ». Une tasse dans la ville maîtresse de l’art du café, avec notre hôte 100% napolitain, ça ne se refuse pas.

Après tout un cérémonial, une cafetière restée très longtemps sur le feu, peut-être trop aux yeux de la petite fille d’immigrés des Pouilles que je suis, nous pouvons enfin déguster un café intense et savoureux. Oui il faut le reconnaître, Naples n’a pas son pareil pour le café.

Hugo nous demande ce que nous avons prévu pour notre séjour Napolitain de 4 jours. Avant même que nous puissions répondre, il s’exclame : « Pitié ! Ne me dites pas Pompéi et le Vésuve ! ». Pas uniquement bien sûr, mais évidemment, ces deux lieux font partie de notre programme. Hugo continue : « Capri aussi ? ». Décidément, on le déçoit. Mais qu’il se rassure, nous avons aussi prévu de consacrer deux jours à Naples, oui rien qu’à elle. Notre hôte peut alors commencer à nous donner ses suggestions.

Street-food d'Italie

Visite du quartier espagnol :  Castel San’Elmo et Scala di San Francesco

Naples est tellement plus qu’un volcan et des ruines. Elle recèle de trésors à découvrir. Hugo nous recommande de passer du temps dans le quartier espagnol. Et il a raison. Les ruelles étroites semblent se refermer sur ce quartier pour en faire un concentré de bruits, d’étals et de saveurs. Une des poissonneries les plus importantes de la ville, la pescheria azzura, fait face aux triperies, disséminées un peu partout dans la ville. Les scooters, les vélos, les poussettes, tout se mélange au point d’en avoir la tête qui tourne. Naples bouillonne, Naples est vivante.

Nous montons au Castel San’Elmo par le funiculaire. Il faut encore un peu de marche pour arriver à cette forteresse mais nous ne sommes pas déçus. D’en haut, c’est toute la ville et la côte qui s’offrent à nous. L’émulation est à peine moins perceptible vu d’ici. Les cratères disséminés ça et là sont occupés par des maisons bancales et des immeubles délabrés. Toute cette architecture vient amplifier la singularité de cette ville.

Afin de regagner le quartier espagnol, Hugo nous a conseillé d’emprunter la Scala di San Francisco. D’immenses escaliers qui serpentent sur la colline et auxquels on accède au pied du Castel San’Elmo. C’est une véritable incursion dans le coeur de la ville. Le linge pend aux fenêtres, des gens en appellent d’autres au pied d’un immeuble, les scooters roulent sur les marches d’escaliers. Et au milieu de tout ça : la beauté de l’architecture et des méandres de Naples. Par la suite, nous irons aussi sur la célèbre rue de Chiaia.

Rues de Naples

Catacombes di San Genaro & gastronomie napolitaine

Au dessus du quartier Sanitaria, un des plus pauvres et oubliés de Naples, se trouvent les catacombes de San Genaro. Il faut savoir que le Naples sous-terrain est une seconde ville. Ce lieu de sépulture paléochrétien a été réhabilité par des étudiants du quartier. Si la visite est passionnante, les conseils de notre guide sur la promenade dans le quartier Sanitaria le sont encore plus. C’est ainsi que nous nous retrouvons dans le Naples le plus sale, le plus authentique et le plus fascinant qui soit, avant de regagner progressivement le centre ville.

Naples est un des cœurs gastronomiques de l’Italie. Si la pizza en est la star, de nombreuses osteria proposent des spécialités de poisson excellentes. Nous dinons à l’osteria Il Gobetto sur les conseils d’Hugo et nous ne sommes pas déçus. Notre expérience culinaire continuera de battre son plein tout au long du séjour avec notamment les fameux cornetti napolitains, plein de fritures diverses (le cornetto de la pesceria azzura est excellent) et les sfogliatelle, feuilletés à la crème ou au nutella. Probablement mes pâtisseries italiennes préférées.

Nous quittons Naples émerveillés, subjugués même. « Voir Naples et mourir ? » Indéniablement. Mais j’aimerais y retourner quand même avant !

Séduit par ce carnet de voyage local sur Naples ? Parlez-en à votre agent de voyage local en Italie ; elle sera ravie de vous organiser un voyage sur-mesure en Italie exceptionnel !

Plus de lecture ?

J’ai rencontré une tribu reculée du Sri Lanka

J’ai rencontré une tribu reculée du Sri Lanka

Sri Lanka

Pour un passionné de rencontre et de partage, aller à la découverte d’une tribu comme celle des Veddas est une véritable aubaine ! Il s’agit en effet d’un peuple qui vit au Sri Lanka depuis 35 000 ans. Pour aller à sa...

J’ai rencontré une famille de Mongolie , éleveuse de yaks

J’ai rencontré une famille de Mongolie , éleveuse de yaks

Mongolie

Mathilde est une voyageuse qui aime se perdre tant en Norvège, qu’aux Canaries ou qu’au Pérou …  Ses pérégrinations l’ont amenée en Mongolie, à la rencontre d’une famille et de son quotidien si particulier. Une...

[PODCAST] Raconte-moi… San Francisco

[PODCAST] Raconte-moi… San Francisco

Etats-Unis

Durée du podcast : 39 minutes Bienvenue sur les ondes de bynativ, la communauté d’agences locales aux 4 coins du monde. Je suis Emma et avec mon petit micro, je pars à la rencontre de ces expatriés et de ces voyageurs longue durée qui ont...