• En mode local

J’ai survécu à la vague de froid au Canada

Sarah s’est exilée au Canada pour quelques temps et a découvert il y a quelques semaines le légendaire hiver et le froid glacial du Canada. Surprise ? C’est peu dire ! Elle était loin d’imaginer la vague de froid qui a paralysé l’Amérique du Nord. Elle nous raconte son quotidien dans un Montréal enneigé.

Voilà 9 mois que je vis au Canada. J’ai connu les chaleurs de l’été et les orages violents qui les accompagnent, je me suis émerveillée devant les feuilles rougissantes des arbres à l’automne. Mais s’il y a bien une chose que j’attendais avec impatience, c’est l’hiver Canadien. Me balader dans la neige, patiner sur les lacs gelés, découvrir les températures négatives légendaires… Bref, un peu tous les clichés sur le Canada. Mais je n’en attendais pas autant !

vague de froid à Montréal

Apprendre à vivre lorsqu’il fait si froid

Peu avant Noël, la météo a annoncé un rafraîchissement dû à une masse d’air arctique. Un froid extrême est prévu, l’hiver tant attendu arrive enfin. Au fil des jours, j’ai vu les températures baisser : -18°C, -22°C… Imaginez ma surprise quand j’ai vu – 29°C. Il fait plus froid en Amérique du Nord qu’au Pôle Nord ! La vitre de ma chambre est entièrement recouverte de givre, si bien que je n’arrive pas à voir dehors.

Quand il fait – 38°C ressenti, on limite les déplacements. Mais je suis venue pour vivre cette expérience, alors je me lance. A peine dehors, le froid m’attaque. Chaque parcelle de ma peau qui n’est pas couverte se met à brûler. Naïve (ou aventurière ?), je n’ai pas pensé à me protéger les jambes et mon jean me semble bien fin. A chaque pas, je ressens comme des milliers de piqures d’aiguilles. Je rencontre des québécois qui rigolent en me voyant si peu couverte. Alors
que je ne porte que de petits gants en cuir, ils ont des gants de ski. J’écoute leurs conseils avec attention et prévois de les appliquer lors de ma prochaine sortie.

Le lendemain, deuxième tentative. J’ai envie de me balader pour profiter de ce paysage hivernal. Cette fois, je me couvre plus. Legging thermique et pantalon de ski pour les jambes, grosses chaussettes et après-skis pour les pieds. Hors de question de refaire les mêmes erreurs.

Femme dégageant la neige Canada

Un paysage métamorphosé par la neige

Les trottoirs sont recouverts de neige et parfois de verglas. Il faut être vigilant à chaque pas car la chute peut survenir à tout moment. Il a tellement neigé qu’on ne voit plus la limite entre le trottoir et la route dans les petites rues. Je perds d’ailleurs l’équilibre à plusieurs reprises en ne mettant pas mon pied au bon endroit et j’ai parfois de la neige jusqu’aux genoux. En revanche, toutes les grandes routes sont déneigées et les voitures circulent normalement.

Arrivée au Vieux Port, le point de vue est magique. Il fait nuit (à 16h30, c’est la nuit noire ici), la grande roue scintille et les gens patinent. Je tente de sortir mon téléphone pour faire une photo mais le regrette aussitôt. La douleur engourdit mes mains. Tant pis pour les photos, je ne veux pas perdre un doigt.

S’habituer au redoux

Depuis quelques jours, les températures extrêmes ont laissé place à un petit -2°C. Mon corps s’était habitué à avoir froid. J’ai trop chaud quand je sors maintenant, mais je profite de ces températures presque « estivales » tant que je le peux, une nouvelle vague de froid est attendue bientôt. Je crois que l’hiver Québécois n’a pas fini de me surprendre.

Et si vous tentiez, vous aussi, l’aventure au Canada en hiver ?

Plus de lecture ?

J’ai rencontré une famille de Mongolie , éleveuse de yaks

J’ai rencontré une famille de Mongolie , éleveuse de yaks

Mongolie

Mathilde est une voyageuse qui aime se perdre tant en Norvège, qu’aux Canaries ou qu’au Pérou …  Ses pérégrinations l’ont amenée en Mongolie, à la rencontre d’une famille et de son quotidien si particulier. Une...

[PODCAST] Raconte-moi… San Francisco

[PODCAST] Raconte-moi… San Francisco

Etats-Unis

Durée du podcast : 39 minutes Bienvenue sur les ondes de bynativ, la communauté d’agences locales aux 4 coins du monde. Je suis Emma et avec mon petit micro, je pars à la rencontre de ces expatriés et de ces voyageurs longue durée qui ont...

Zoom sur les Sentinelles : Le peuple le plus isolé du monde

Zoom sur les Sentinelles : Le peuple le plus isolé du monde

Inde

Temps de lecture : 3 minutes 20 Il n’est pas rare d’entendre parler de ces tribus coupées de toute civilisation et qui risquent à tout moment l’extinction. Déforestation, tourisme ou, plus simplement, contacts avec le reste du genre...