• Vision du monde
  • Zoom sur...

Zoom sur : les castes en Inde

Temps de lecture : 2 minutes

La société indienne est une des plus hiérarchisées au monde. En cause ? Le système des castes, qui sacralise l’inégalité entre les êtres humains, en fonction de leur hérédité.

Tout d’abord, un peu d’étymologie : le mot caste provient du portugais “casta” qui signifie “race” et qui remonte au latin “castus”, traduit par “qui se conforme au rite”. La caste désigne ainsi un groupe social, ayant très souvent une profession héréditaire, et qui occupe un rang déterminé dans une société.

Les castes en Inde

Une hiérarchie de la pureté

Cette hiérarchie s’établit selon divers degrés de pureté et émane des Lois de Manu, texte fondateur de l’hindouisme. Émergent ainsi 4 castes : les brahmanes – la classe élitiste des prêtres, les kshatriyas – classe des seigneurs et guerriers, puis les vaishyas – classe des agriculteurs et commerçants et enfin, les shudras – la classe des serviteurs. Viennent ensuite les hommes et femmes sans statut : les intouchables, hors caste, aujourd’hui appelés dalits qui représentent aujourd’hui un peu moins de 20 % de la société indienne.

De l’appartenance à une caste découlent tout un tas de codes et d’autorisation ou d’interdiction. Il est par exemple très mal vu de fréquenter des personnes appartenant à une caste inférieure à la sienne. Ou de partager un repas avec elle.

Si aujourd’hui la constitution indienne interdit les discriminations fondées sur les castes, elles continuent pourtant de jouer, dans les faits, un rôle majeur dans la société indienne. Et ce, malgré la mise en place d’une discrimination positive qui alloue aux intouchables des quotas dans la fonction publique ou encore à l’université.

Un indien de dos

Un système qui perdure

Mais dans les faits, ce sont toujours, encore aujourd’hui, les intouchables qui sont chargés des tâches dégradantes, notamment celles qui entraînent un contact avec les excréments ou le sang. Les intouchables sont également en charge de la crémation des morts, de la découpe de carcasse ou du tannage des peaux.

De même, le mariage, la représentation politique, ou encore l’accès à l’emploi sont encore fortement régis par l’appartenance à une caste.

Ces castes sont donc intrinsèquement liées à la société indienne, malgré sa volonté de plus en plus prégnante de faire disparaître toute discrimination. Pour ceux qui souhaitent en savoir davantage, nous vous conseillons l’ouvrage Castes et inégalités sociales dans l’Inde contemporaine de Satish Deshpande.

Pour en savoir davantage sur la société indienne, vous pouvez tout aussi bien sauter dans un avion et partir pour le voyage de votre vie. Pour cela, contactez notre agence de voyage locale pour qu’elle vous organise un formidable voyage sur-mesure en Inde !

Plus de lecture ?

Zoom sur : Le Japan Rail Pass et tous ses secrets

Zoom sur : Le Japan Rail Pass et tous ses secrets

Japon

Petite devinette : qu’est-ce que le Japan Rail Pass ? Le dernier jeu électronique en provenance du Japon ? Non ! Un hobby à la mode au pays du Soleil Levant ? Non, toujours pas ! Un titre de transport aux multiples avantages ? Bingo, vous y...

La grande histoire d’amour du Canada et du hockey sur glace

La grande histoire d’amour du Canada et du hockey sur glace

Canada

Le Hockey est indissociable de l’image du Canada. C’est d’ailleurs surprenant qu’un sport, réputé pour être violent, soit le porte étendard d’un pays connu, lui, pour son accueil chaleureux et jovial ! Comment est-ce possible ? Petit...

Zoom sur : Losar, le nouvel an tibétain

Zoom sur : Losar, le nouvel an tibétain

Himalaya

Temps de lecture : 2 minutes Le Losar est la fête tibétaine la plus importante. Signifiant “nouvelle année” (de lo, année et gsar, nouveau), Losar est célébré tous les ans, à compter du premier jour du premier mois du calendrier...