• En mode local
  • Zoom sur...

Zoom sur : la tradition de Thanksgiving aux Etats-Unis

Temps de lecture : 4 minutes

Plus fêtée que le 4 juillet ou que Noël, Thanksgiving est la journée la plus importante de l’année pour bon nombre d’américains. Tous les ans en novembre, plus de 40 millions de dindes sont servies sur les tables des ménages américains. Alors, comme à son habitude, bynativ est allé frapper à la porte des locaux pour en savoir plus sur cette tradition qui nous échappe complètement de ce côté-ci de l’atlantique. Amanda, jeune américaine de 24 ans, originaire de Jacksonville en Floride aux Etats-Unis, nous invite à sa table pour l’action de grâce célébrée cette année le 22 novembre 2018 !

L’origine de Thanksgiving

Dinde au four pour Thanksgiving

En 1620, la tribu de Wampanoag, dans le futur Etat du Massachussetts, voit débarquer sur ses terres un bateau immense avec, à son bord, des anglais fuyant la persécution religieuse de leur pays. A son arrivée, le « Mayflower » – comme il était ainsi nommé – ouvre son énorme ventre de bois et laisse sortir une centaine d’hommes, des pèlerins. Très vite, ils commencent à s’organiser et à installer leur campement dans les terres. Mais l’hiver guette … Le froid et le manque de denrées ne tardent pas à faire des ravages dans la colonie qui se voit alors décimée d’une partie de ses membres. La moitié des anglais cependant, survit grâce à la générosité de la tribu locale Wampanoag qui leur apprend la chasse, la pêche et la culture de maïs.

Par miracle, les récoltes de l’année sont très bonnes ! Les connaissances de cette terre transmises par les indiens permettent de sauver la colonie qui, en retour, les remercie avec un véritable festin. 3 jours durant, volailles, pommes de terre, potimarrons, gibiers et courges s’invitent à la table de ce nouveau peuple. Thanksgiving est né … et l’Amérique aussi ! « Enfin ça, c’est ce que l’on nous apprend à l’école. », nous explique Amanda. « En réalité, la rencontre n’a pas été si pacifique que ça et il n’y a pas eu que des anglais qui sont morts cet hiver-là. Des affrontements entre les deux peuples ont également eu lieu, il ne faut pas l’oublier ! »

Thanksgiving aujourd’hui

Une famille à Thanksgiving

Aujourd’hui, Thanksgiving est l’occasion pour tous les américains de se retrouver en famille ou entre amis. Férié depuis 1941, cette journée inaugure une formidable transhumance de part et d’autre du pays. Si Thanksgiving est autant célébré c’est parce que cette fête symbolise la naissance du pays. « Je dirais que la très grande majorité des américains célèbrent Thanksgiving. Le pays tout entier se fige pour la journée et personne ne travaille ! Donc même si vous avez une culture différente de celle des Etats-Unis vous êtes presque forcés de fêter Thanksgiving. »,  nous explique Amanda. C’est également une fête bien plus patriotique que laïque, bien que certains américains associent Thanksgiving à la religion. « Pour ma famille, il n’y a pas de connexion entre ce jour férié et la religion mais je sais que beaucoup d’américains entretiennent ce lien. », continue Amanda. Pourtant aux Etats-Unis, musulmans, juifs, catholiques ou protestants : tous célèbrent Thanksgiving en famille ou entre amis, qu’importe leurs origines ou leurs croyances !

« Thanksgiving, pour ma famille, ça n’a pas toujours été important. On ne le fêtait pas vraiment jusqu’à récemment. Il y a environ 4 ans, mon frère a emménagé dans sa propre maison et nous a invité pour Thanksgiving. Depuis, on le fête tous les ans ! Mais pour moi (et pour ma famille), Thanksgiving, c’est avant tout un jour où tout le monde se rassemble pour manger … beaucoup trop ! », continue Amanda. « Avant de fêter Thanksgiving chez mon frère, on allait souvent dans un restaurant qui s’appelle “Cracker Barrel”. Il y a donc de nombreuses façons de célébrer cette journée. J’ai des amis qui vont dans restaurants très chics et d’autres qui commandent simplement chinois. »

Une histoire de dingue dinde !

Dinde pour Thanksgiving

La dinde est à Thanksgiving ce que la bûche est à Noël : incontournable ! Sur la table de la plupart des américains ce jour-là, on dresse une dinde farcie accompagnée de sa purée de pommes de terre ou de patates douces à la sauce de canneberge. On estime à environ 40 millions les dindes consommées à cette période de l’année. Certains économistes se servent même de ce chiffre pour mesurer le moral des ménages américains. En 1947, la National Turkey Federation offre au président des Etats-Unis de l’époque une dinde élevée spécialement pour Thanksgiving. En 1989, Bush père, décide d’épargner la vie de la pauvre  bête qui finit ses jours à la résidence présidentielle de Mount Vernon en Virginie. Depuis cette date, la tradition est établie et chaque année, le président des USA gracie 1 à 2 volailles.

Dans la langue de Shakespeare, « Thanksgiving » signifie « Merci pour les dons ». Traditionnellement, aux Etats-Unis, on célèbre cette fête pour remercier la terre et ses bons produits. Mais aujourd’hui, c’est plus pour fêter tous les petits bonheurs au quotidien, la famille et les amis. « Thanksgiving, c’est simplement être ensemble et être reconnaissant de ce que la vie nous offre. »

Vivre Thanksgiving aux Etats-Unis est sur votre bucketlist ? Contactez vos conseillers de voyage locaux américains afin qu’il vous organise un voyage exceptionnel pour l’année prochaine !

Plus de lecture ?

Cuba, loin de la foule, près de sa culture

Cuba, loin de la foule, près de sa culture

Cuba

Tout le monde se souvient de ce jour mémorable de l’été 2015. En pleine page du journal, s’étalait le sourire radieux d’un officiel américain, annonçant le rétablissement des relations diplomatiques entre Cuba et les...

L’art de pardonner chez les Ndébélés

L’art de pardonner chez les Ndébélés

Afrique du Sud

Le monde regorge de modèles de sociétés injustement dites « mineures » et qui fonctionnent différemment de la nôtre. Comme il est souvent bon de regarder au-delà de ses frontières, nous avons jeté un œil du côté de nos voisins, même...

A Pucón, après le réconfort… l’effort !

A Pucón, après le réconfort… l’effort !

Chili

Laure est une voyageuse. Elle est partie quelques semaines au Chili en août 2017, à la découverte du désert d’Atacama, de l’île de Chiloé et de la région des lacs. Elle nous raconte sa découverte de Pucón. – Depuis 10 jours...