• Inspirations

Voyager en Islande pour lutter contre la SEP avec Beyond Barriers

Temps de lecture : 7 minutes 30

Dans quelques jours,  Nicolas et Emilie, jeunes suisses de 28 et 32 ans, s’élanceront à l’assaut de l’Islande pour un voyage de 15 jours partagé entre trek et plongée en eaux glacées. La particularité de ce couple tout-terrain ? Leur merveilleuse dose d’énergie et leur solide motivation face à la maladie d’Emilie : la sclérose en plaques. Destination Islande, l’agence de voyage locale de la communauté bynativ, soutient cette initiative et les accompagne dans la réalisation de leur projet « Beyond Barriers », « au-delà des barrières » en français. C’est une belle leçon de vie qu’ils nous donnent à travers cette interview. Voici leur message d’espoir !

bynativ : Tout d’abord dites-nous en peu plus sur vous ?

Beyond Barriers : Nous sommes deux suisses en couple depuis plus de 2 ans, Nicolas 32 ans et Emilie 28 ans. Passionnés de grands espaces, de trail, de trek et de plongée sous-marine, sports que nous exerçons professionnellement dans nos magnifiques plans d’eau suisses et à l’étranger quand nous en avons l’occasion.

A quelques jours du départ, comment vous sentez-vous ?

Impatients, excités et stressés ! Nous avons hâte de débuter notre projet et de commencer notre récolte de fonds pour la Société suisse de la sclérose en plaques.

Comment est né le projet Beyond Barriers ?

Alors que nous courions en forêt, nous discutions d’un projet diffusé à ce moment sur notre chaîne nationale RTS « la grande traversée des alpes » qui suivait 10 randonneurs qui ne se connaissaient pas pour 4 semaines entre Saint-Gingloph et Menton.

Au fil de cette discussion nous avons émis l’idée de, pourquoi pas, nous investir dans un challenge nous permettant de repousser nos limites tout en y donnant un sens, le faire pour une cause. Emilie ayant été diagnostiquée de la SEP en 2014, nous nous sommes alors orientés vers la Société suisse de la sclérose en plaques pour créer un écho autour de cette maladie et, en fonction des fonds que nous aurons pu obtenir, accompagner ou développer des projets avec cette société.

Pourquoi « Beyond Barriers » ? Que signifie pour vous le nom ?

Beyond Barriers signifie aller chercher plus loin, au-delà des barrières que nous nous fixons ou que la nature nous a fixé. C’est en quelques sortes ce que nous souhaitons véhiculer avec ce projet, le fait de se fixer des objectifs ambitieux mais réalistes pour nous, et de les relever pour se sentir vivre.

Avez-vous rencontré des obstacles lors de la création de votre projet?

Comme tout projet ce ne sont pas les ambitions qui nous freinent, mais les moyens pour nous permettre d’y arriver. Cette phase de financement est aussi difficile que c’est bien la chose que nous n’aimons pas faire. Nous avons finalement réussi à solliciter des partenaires de cœur avec des valeurs communes et nous les remercions infiniment de croire en notre projet.

Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur la maladie de la sclérose en plaque ? et la société que vous soutenez : la SEP ?

La sclérose en plaques (SEP) change radicalement la vie d’une personne atteinte et de sa famille. La SEP est une maladie neurologique chronique progressive qui touche le système nerveux central (SNC = cerveau et moelle épinière) et peut provoquer de graves lésions. Des troubles et des handicaps divers apparaissent à la suite de ces lésions.

La Société SEP est la première adresse en Suisse pour la SEP avec près de 15’000 membres, de nombreux groupes régionaux et un grand nombre de bénévoles. Elle se tient à disposition des personnes atteintes, des proches, des spécialistes, des bénévoles et des personnes intéressées pour toutes les questions sur la maladie. La Société SEP organise aussi un certain nombre d’activité pour les personnes atteintes et c’est sur ce point que Beyond Barriers souhaite intervenir, en permettant à la Société de développer un maximum d’activités et pourquoi pas intégrer un programme lié à la plongée sous-marine, notre passion première.

Pourquoi Islande ?

C’est avant tout un rêve que de découvrir ce magnifique pays. L’Islande est aussi un réel challenge en soit avec son climat, ses reliefs et sa possibilité d’isolement et d’évasion. Ses paysages et ses particularités font d’elle un terrain des plus propices pour un trek de ce genre, mais aussi pour générer des contenus marquants et ainsi faire du bruit autour de Beyond Barriers.

Quel va être votre itinéraire en Islande?

 Nous allons réaliser 2 itinéraires. Nous commencerons notre voyage dans à l’est entre les villages de Bakkagerði et de Seyðisfjörður. Cinq jours de marche nous permettront de traverser des régions particulièrement contrastées. Puis nous quitterons l’est et traverserons en bus les plateaux volcaniques d’Hellisheiði puis les campagnes du sud avant de longer le volcan Hekla et de traverser les prairies de Dómadalur. Arrivée à Landmannalaugar dans la réserve naturelle de Fjallabak. Ce deuxième trek se fera entre les villages Landmannalaugar et Thorsmörk. Nous terminerons ensuite notre périple non plus sur terre, mais sous l’eau dans la faille continentale de Silfra et d’autres particularités subaquatiques propres à cette terre de feu.

Quelles sont les personnes qui se sont investis avec vous dans ce projet?

 Nous pointerons tout de suite Julien et toute l’équipe de Destination Islande. Ils ont été les premiers à croire en notre projet en nous aidant à mettre sur pied tous nos itinéraires ainsi que les aspects logistiques…et toujours accompagné d’un mot de motivation dont nous avions bien besoin pendant cette phase de lancement. Nous avons ensuite pu compter sur le soutien d’Opaline, une magnifique marque avec laquelle nous nous réjouissons de développer quelques idées et projets.  Nous avons ensuite eu la chance de rencontrer d’autres très beaux partenaires comme QoQa, La Ville de Morges, Ducommun Menuisiers, Vaudoise et l’agence de communication WnG.

Comment avez-vous choisi vos partenaires ?

Ce qui est le plus fort là-dedans c’est que nous avons un lien avec nos partenaires, ils ne sont pas simplement des mécènes ou des sponsors. Nous souhaitons que nos partenaires partagent les mêmes valeurs que nous et Beyond Barriers…et c’est que nous avons eu la chance d’avoir, allez les découvrir!

Le sport est très présent dans votre vie ? Pourquoi ?

Oui en effet, le sport est très important pour nous, il est aussi très accessible pour nous en Suisse. C’est avant tout une passion et un moyen de nous évader et de sortir de notre routine professionnelle. Malade ou non, des études montrent que la pratique régulière d’un sport est bénéfique pour le corps et l’esprit. Ça permet de maintenir un bon équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle. Avec la SEP, il faut savoir s’écouter, mais il est important de se dépenser, s’évader et ne pas renoncer à ses loisirs.

En quoi ce voyage représente un challenge pour vous ?

Nous ne sommes pas des explorateurs confirmés et partir défier à deux et à pied le climat capricieux islandais et pour nous un challenge en soit. Il est évident que ce n’est pas une traversée du globe en solitaire, ni l’ascension d’un 6000m sans assistance, ce n’est pas non plus l’objectif de Beyond Barriers et d’autres expéditions seront plus à même que nous pour faire ça. Ce projet est un challenge ambitieux mais réaliste que nous nous réjouissons de relever.

Une autre destination en vue après L’Islande ?

Avant de parler d’une nouvelle destination, nous nous concentrerons en premier lieu sur les projets à financer et/ou à développer avec la Société SEP. Nous n’excluons cependant pas un Beyond Barriers 2, nous avons suffisamment d’idées en tête, mais chaque chose en son temps.

Quels sont vos projets au retour de votre voyage ?

Notre principal engagement sera d’échanger avec la Société SEP sur les projets que nous avons à cœur de financer. Dans l’idéal nous souhaiterions créer, en partenariat avec des acteurs locaux, un projet de découverte de la plongée sous-marine pour les personnes atteintes. L’absence de gravité, le silence, le calme offrent des sensations incroyables et si nous pouvons le partager ce serait alors la concrétisation de notre ambition.

Quel message souhaitez-vous véhiculer avec la création de ce projet ?

Par ce projet, nous souhaitons véhiculer un message positif aux personnes atteintes de cette maladie et leur donner le goût et l’envie, dans la mesure du possible, de profiter de chaque instant et de chaque opportunité qui s’offrent à eux. Nous sommes persuadés que l’évasion, les grands espaces et la nature sont bénéfiques à notre santé mentale et physique. Au final, chacun s’appropriera Beyond Barriers à sa manière.

Suivez les aventures de Nicolas et Emilie en voyage avec notre agence locale en Islande via la page Facebook de Beyond Barriers.

Plus de lecture ?

Nos idées de destinations pour vous évader en juillet

Nos idées de destinations pour vous évader en juillet

Afrique du Sud

Vous avez l’âme d’un globe-trotter. Le monde est à vous … Enfin presque ! Partir en juillet ne s’improvise pas. Si vous ignorez les conditions météo de votre destination, vos vacances risquent vite de prendre des allures...

Rêvez large : 5 croisières magnifiques à faire dans le monde

Rêvez large : 5 croisières magnifiques à faire dans le monde

Temps de lecture : 3 minutes 20 Vous aussi, les photos Instagram vous font regretter de ne pas sortir assez des sentiers battus ? Nous vous proposons de changer vos habitudes pour aller vivre une croisière exceptionnelle. Les pistes qui vont suivre...

En septembre, voyagez où il vous plaît !

En septembre, voyagez où il vous plaît !

Septembre est à plus d’un titre la période idéale pour voyager. D’un point de vue climatique, si vous partez au début du mois, les conditions ne sont pas radicalement différentes de la fin août. Avec à la clé un avantage non...