• Inspirations

Des neiges du Dolpo aux tigres du Bardia

Temps de lecture : 3 minutes 45

Népal. Ce mot à lui-seul vous donne le frisson de l’aventure. Vous savez, celui qui caresse l’échine, serre le cœur et fait se dresser les poils de la nuque. Le Népal, c’est aussi l’Himalaya, le mont Everest, sa capitale mythique Katmandou et ses montagnes, toujours plus hautes, toujours plus belles ! Tout cela constitue l’image d’Epinal du Népal, et pourtant ! Nombreux sont les secrets que renferme ce petit pays niché dans les hauteurs du monde ! Le Dolpo et le Bardia font partie de ces régions reculées, encore protégées du tourbillon touristique et que bynativ.com, la communauté d’agences locales, vous fait découvrir ici. Partez sur les sentiers du  Népal, à la croisée parfaite de deux mondes antinomiques ; entre cimes enneigées de l’Himalaya et plaines tropicales népalaises !

Les montagnes, immenses, veillent du coin de l’œil les voyageurs qui s’aventurent dans ces contrées lointaines. Tandis qu’ils avancent tranquillement sur les sentiers escarpés du Dolpo – sac au dos, chaussures de randonnée aux pieds et étoiles dans les yeux – le soleil brille et éclaire les sommets de la chaîne himalayenne. Le bourdonnement incessant de la capitale de Katmandou, découverte la veille par ces randonneurs courageux, est désormais bien loin. Ici, au nord-est du Népal, le Tibet est tout proche et le Mustang se trouve à seulement quelques kilomètres de là. Cet entrelacement culturel vient s’ajouter au calme des vallées verdoyantes surplombées de falaises minérales. Le cadre est posé et il est somptueux !

Dolpo au Népal

Quelques kilomètres plus tard, les voyageurs s’arrêtent. Ils détachent leur regard du sentier qu’ils empruntent depuis quelques heures pour le poser enfin sur le panorama. Tout autour d’eux ; des montagnes à perte de vue. Ils ne sont pas encore montés très hauts mais le bas Dolpo a préféré jouer sur l’effet de surprise et le charme opère très vite ! Le cortège repart avec l’agréable sensation d’évoluer dans un véritable décor de cinéma. Ils ne sont d’ailleurs pas si loin de la vérité puisque que c’est ici, au cœur du Dolpo, qu’Eric Valli a posé sa caméra et a tourné son film « Himalaya, l’enfance d’un chef » en 1999. Chhepka, Ringmogaon, Juphal ; les étapes s’enchaînent et ne se ressemblent pas. Tout au long de leur trek dans cette région exceptionnelle, les randonneurs n’ont de cesse de s’extasier devant la diversité des paysages. Au 5ème jour, les voilà à plus de 3700 mètres de hauteur dans le parc national du Shey Phoksundo. C’est ici, au cœur des montagnes que se trouve le lac éponyme. Sa couleur opale tranche avec le décor très minéral qui l’entoure et avec la neige qui recouvre les sommets les plus hauts. Le contraste est tel que le cadre semble irréel. Quelques kilomètres plus loin, le décor change du tout au tout laissant place, cette fois, à une forêt verdoyante couronnée par l’extraordinaire cascade de Jharana. Un claquement de doigt aura suffi à changer d’atmosphère, de paysage, de couleurs, …

Voilà maintenant 10 jours que nos randonneurs explorent les magnifiques régions du Népal. Après le Dolpo, ils mettent le cap sur les vastes plaines du Teraï et sur le parc national du Bardia où le tigre sauvage est ici en terrain conquis. Les jambes bien échauffées par les kilomètres parcourus des derniers jours, ils découvrent avec envie la jungle népalaise ; une plongée dans le monde de Rudyard Kipling et son célébrissime « Livre de la jungle ». Derrière ces arbres, l’Inde ; mais pour l’heure, c’est cette forêt épaisse, humide et luxuriante du Népal qui fait l’objet d’une curiosité croissante de la part des voyageurs. Fait qui a son importance : ici, les marcheurs peuvent pratiquer leur activité favorite sans être contraints d’observer les environs à bord d’un véhicule. Accompagnés d’un guide, ils foulent de leurs chaussures, usées par les kilomètres de randonnée, ce petit bout de terre, dans le respect le plus total de la nature et de ceux qui l’habitent. Étonnante pratique, quand on sait que le parc national du Bardia abrite une importante quantité des plus grands mammifères de notre planète. Éléphants d’Asie, rhinocéros unicornes, tigres du Bengale (les fameux) ; ces animaux coulent des jours heureux dans cet espace protégé de près de 1000 km2. La tête en l’air, certains voyageurs tentent de surprendre des singes virevoltant de branche en branche, tandis que d’autres observent prudemment les environs à la recherche de tigres sauvages. 4 à 5 jours sont nécessaires à quiconque souhaite explorer le parc car, au-delà de la faune exceptionnelle, le Bardia est également le lieu de vie de nombreux Népalais dont la plupart sont issus de l’ethnie Rana Tharus. Se décrivant eux-mêmes comme un peuple de la forêt, leur histoire vaut la peine d’être racontée … Alors, écoutons-les.

Si vous souhaitez vivre cette expérience, n’hésitez pas à contacter nos conseillers de voyage locaux. Ce programme de 18 jours vous est proposé à partir de 2896€ sur la base de 4 participants.

Plus de lecture ?

Nos idées de destinations pour vous évader en juillet

Nos idées de destinations pour vous évader en juillet

Afrique du Sud

Vous avez l’âme d’un globe-trotter. Le monde est à vous … Enfin presque ! Partir en juillet ne s’improvise pas. Si vous ignorez les conditions météo de votre destination, vos vacances risquent vite de prendre des allures...

Rêvez large : 5 croisières magnifiques à faire dans le monde

Rêvez large : 5 croisières magnifiques à faire dans le monde

Temps de lecture : 3 minutes 20 Vous aussi, les photos Instagram vous font regretter de ne pas sortir assez des sentiers battus ? Nous vous proposons de changer vos habitudes pour aller vivre une croisière exceptionnelle. Les pistes qui vont suivre...

En septembre, voyagez où il vous plaît !

En septembre, voyagez où il vous plaît !

Septembre est à plus d’un titre la période idéale pour voyager. D’un point de vue climatique, si vous partez au début du mois, les conditions ne sont pas radicalement différentes de la fin août. Avec à la clé un avantage non...