• En mode local

Ma rencontre inoubliable à Cafayate en Argentine

Marine est partie avec son sac-à-dos sillonner l’Amérique du Sud. De passage en Argentine, elle ne pouvait pas rater Cafayate, charmante petite ville située dans la province de Salta. C’est là qu’elle y fait la rencontre de Camilla, une jeune argentine qui la touche beaucoup …

L’Argentine est un pays déroutant. J’y retrouve l’Europe par ses grandes villes dynamiques et développées. J’y retrouve la pureté d’un pays qui regorge de richesses sud-américaines par ses villages authentiques, par l’accueil chaleureux des locaux et par l’existence de paysages plus magnifiques les uns que les autres…

C’est donc vers le Nord Ouest Argentin (communément appelé le NOA) que j’observe cette caractéristique si particulière d’un pays aux régions isolées et sauvages. Cafayate en sera le témoin. C’est une petite ville où la culture du vin coule à flots, aux alentours de la campagne appelée « Quebrada de las conchas » s’identifiant parfaitement grâce à cette couleur si pure de roche rouge ocre. Les chemins de randonnée dans les montagnes situées à la sortie de la ville offrent une vue imprenable sur la région, sur la diversité des plantes et cascades mais surtout sur la rencontre de personnes uniques.

C’est parti pour une randonnée à Cafayate

Montagnes de Cafayate

Chaussures de marche aux pieds, me voilà en route pour la randonnée des « sept cascades » le long du Rio Colorado. Sous les conseils de locaux je passe seulement quelques secondes à discuter avec les guides au pied de la montagne. Comprenant la langue, ayant une facilité de contact et un sourire toujours présent, ils me laissent partir après quelques minutes! Je décide alors de débuter mon ascension. Ce top départ ne sera que de très courte durée. Quelques mètres plus haut, j’observe au loin une petite maison typique familiale où les rires et la musique me guident. Les arrières grands parents, les grands parents, les parents, les enfants…tout le monde est là ! Rencontrer quatre générations en un instant, il est là le bonheur de l’Amérique du Sud.

Ma rencontre avec une jeune argentine

Randonnée à Cafayate

C’est ici que je fais la rencontre de Camilla, jeune fille et mère de 18 ans. Je ne vais pas vous cacher que lorsque j’ai vu cette jeune fille accompagnée d’une petite d’à peine 3 ans, j’ai tout d’abord pensé que c’était sa petite soeur. Mais au fil de notre discussion, je me suis rendu compte que c’était sa fille. Ce n’est donc pas juste une adolescente que je découvre, mais également une mère aimante et droite qui a la tête sur les épaules. Le contact est si bien passé entre nous que j’aimerai davantage partager avec Camilla. Lui demandant si elle souhaite m’accompagner pour ma randonnée c’est un grand OUI qui sort de sa bouche et, je vous assure, c’est un vrai soulagement pour moi. Je serai entre de très bonnes mains pour l’après-midi. Au fil des minutes…des heures, la marche se révèle être un peu plus difficile que prévue ! Il y a des traversées de ruisseaux, de l’escalade, des montées assez rudes mais, je vous assure, le moment est bel et bien unique. Entre roches à escalader et pieds dans l’eau, Camilla me raconte sa jeunesse mouvementée, sa grossesse, ses études, les petits boulots en guise de gagne-pain. Issue d’une famille nombreuse, elle étudie dans la ville la plus proche mais son entourage étant dans le besoin, elle n’a d’autre choix que de travailler pour subvenir à ses besoins. Elle assume parfaitement ses rôle, de fille, de mère mais a un rêve : devenir institutrice. Consciente que, pour l’instant, le travail alimentaire prime sur ses études, cette profonde tristesse se perçoit dans l’intonation de ses explications. Une vie difficile, mais un bonheur qui s’entend dans sa voix, celui d’être entourée des siens, des gens qu’elle aime et surtout de pouvoir le partager.

Une récompense à la hauteur de mes effort

Au bout de trois heures, nous arrivons au sommet qui offre une vue panoramique sur la ville et sur la campagne environnante. Je repars avec la satisfaction personnelle d’avoir atteint mon objectif, mais par-dessus tout la satisfaction d’avoir partagé un moment unique avec Camilla. Je repars avec un petit pincement au cœur en me disant que la descente signera la fin de ce moment mais je suis extrêmement heureuse à cet instant. Les adieux seront brefs, mais j’aurai toujours un espoir, celui de la revoir.

Vous souhaitez vous aussi vivre une aventure exceptionnelle ? Partez en Argentine sur les conseils de votre agent de voyage local.

Plus de lecture ?

J’ai rencontré une tribu reculée du Sri Lanka

J’ai rencontré une tribu reculée du Sri Lanka

Sri Lanka

Pour un passionné de rencontre et de partage, aller à la découverte d’une tribu comme celle des Veddas est une véritable aubaine ! Il s’agit en effet d’un peuple qui vit au Sri Lanka depuis 35 000 ans. Pour aller à sa...

J’ai découvert le village magique d’une chamane mazathèque

J’ai découvert le village magique d’une chamane mazathèque

Mexique

Nghi est une voyageuse qui a habité quelques temps dans la ville de Leon au Mexique. Avide de nouvelles aventures, elle est allée explorée avec ses amis l’Etat d’Oaxaca, et a eu la chance de rencontrer une authentique chamane...

Le Mont Athos en Grèce : la montagne interdite aux femmes

Le Mont Athos en Grèce : la montagne interdite aux femmes

Grèce

Au nord-est de la Grèce, dans la région de la Macédoine, il existe une montagne sacrée où vivent environ 2000 moines répartis dans pas moins de 20 monastères orthodoxes. Ils vivent et prient en communauté, reclus de la société et coupés du...