• En mode local

Zoom sur Santa Cruz del Islote : l’île la plus peuplée au monde

Temps de lecture : 3 minutes

Au large de Sucre, dans la mer des Caraïbes, il existe une toute petite île à peine plus grande qu’un terrain de football. Mais ne vous fiez pas à sa petitesse ! Si elle ne fait, en tout et pour tout, qu’un hectare, elle accueille cependant plusieurs centaines de colombiens répartis dans 90 maisons entassées les unes sur les autres. Ici, pas un seul mètre carré n’est laissé à l’abandon ; tout est constructible ! Bienvenue à Santa Cruz del Islote en Colombie, l’île la plus peuplée au monde !

Une histoire de moustique !

Le village de Santa Cruz del Islote depuis la mer

Deux heures de bateau seulement séparent la magnifique ville Carthagène de Santa Cruz del Islote. Depuis la mer des Caraïbes, on distingue déjà les couleurs vives des maisons construites sur l’île. Le bleu, le rouge, le jaune, le vert se mêlent et se réfléchissent dans l’eau claire de la mer. Santa Cruz del Islote est la seule des 10 îles de l’archipel de San Bernardo à être entièrement artificielle. Mais ce n’est pas là sa seule particularité. En se rapprochant de la rive, les silhouettes des maisons adossées les unes contre les autres se dessinent lentement. Ici vivent près de 1200 habitants, répartis dans pas moins de 90 bicoques – en plus ou moins bon état – construites sur environ un hectare. Si vous êtes doués en mathématiques, vous faites rapidement le calcul que la densité de population est inouïe. Santa Cruz del Islote serait donc 4 fois plus peuplée que le quartier de Manhattan à New York !

La légende veut que cette île ait été découverte par un groupe de pêcheurs de l’île voisine partis à la recherche de nouvelles espèces de poissons. Ils étaient si concentrés sur leur pêche, qu’ils ne se préoccupèrent guère de l’heure qui filait à une vitesse folle. Trop tardive, elle les empêcha de rebrousser chemin le soir-même. Ils décidèrent alors d’établir un campement pour la nuit sur la petite île de Santa Cruz del Islote et de remettre les voiles le lendemain matin. En s’installant, ils s’aperçurent rapidement que l’île était vierge de moustiques, chose rarissime dans cette région du monde ! La légende dit que les pêcheurs ont si bien dormi cette nuit-là, qu’ils décidèrent d’y rester et de construire une nouvelle ville sur l’île !

Un quotidien bien particulier

Maison de Santa Cruz del Islote

Si les habitants de Santa Cruz del Islote vivent, à première vue, en parfaite harmonie, leurs conditions de vie sont bien loin d’être évidentes à assumer au quotidien. Première difficulté (et non des moindres) : l’eau potable. Ici, pas d’eau courante ! Un navire de la Marine libre apporte une fois par semaine de quoi subvenir aux besoins de la population qui survit grâce à un réservoir commun situé au centre de l’île. Deuxième difficulté : l’électricité. Comme pour l’eau, l’électricité est, ici, une denrée rare dont il ne fait pas abuser. L’île est équipée d’un générateur électrique qui se met en marche seulement 4 heures par jour, entre 19h et 23h (l’heure des feuilletons télévisés). Lorsqu’il y a un match de football important, les habitants se cotisent pour acheter d’avantage d’essence afin d’alimenter le générateur électrique plus longtemps qu’à l’accoutumé. A côté de cela, la population est bien souvent équipée de station solaire qui leur permette de prendre une douche chaude ou de faire la cuisine sans pomper l’essence du générateur de la ville.

C’est la pêche qui est à l’origine de Santa Cruz del Islote et c’est elle également qui fait vivre ses habitants. La grande majorité des insulaires sont des pêcheurs qui ramènent tous les jours de quoi manger à leur famille. Cependant, les stocks de poissons ont considérablement diminué ces dernières années poussant la population à chercher du travail ailleurs. Aujourd’hui, le tourisme a un impact très fort sur Santa Cruz del Islote car les îles voisines possèdent pour la plupart des stations balnéaires de luxe proposant des activités marines profitables pour les habitants de l’île. Ce sont donc elles qui sont à présent le moteur de l’économie de cette toute petite population colombienne.

Si la Colombie est davantage connu pour ses magnifiques villes coloniales que pour ses îles, elles ne sont pas moins intéressantes ! La côte caribéenne de Colombie, par exemple, est un véritable bijou qui ravira les amoureux de la nature. Contactez votre conseiller de voyage local afin qu’il vous organise un voyage sur-mesure en Colombie exceptionnel !

Plus de lecture ?

J’ai rencontré une tribu reculée du Sri Lanka

J’ai rencontré une tribu reculée du Sri Lanka

Sri Lanka

Pour un passionné de rencontre et de partage, aller à la découverte d’une tribu comme celle des Veddas est une véritable aubaine ! Il s’agit en effet d’un peuple qui vit au Sri Lanka depuis 35 000 ans. Pour aller à sa...

J’ai rencontré une famille de Mongolie , éleveuse de yaks

J’ai rencontré une famille de Mongolie , éleveuse de yaks

Mongolie

Mathilde est une voyageuse qui aime se perdre tant en Norvège, qu’aux Canaries ou qu’au Pérou …  Ses pérégrinations l’ont amenée en Mongolie, à la rencontre d’une famille et de son quotidien si particulier. Une...

[PODCAST] Raconte-moi… San Francisco

[PODCAST] Raconte-moi… San Francisco

Etats-Unis

Durée du podcast : 39 minutes Bienvenue sur les ondes de bynativ, la communauté d’agences locales aux 4 coins du monde. Je suis Emma et avec mon petit micro, je pars à la rencontre de ces expatriés et de ces voyageurs longue durée qui ont...