La vraie histoire de Dracula

Temps de lecture : 3 minutes

La fête d’Halloween est là et avec elle, la période des histoires à vous faire dresser les poils bien droits. Ce n’est pas une de fantômes que nous allons vous parler aujourd’hui mais de vampire … Et pas n’importe lequel : nous allons vous raconter l’histoire du plus célèbre d’entre eux, Dracula. Derrière le roman éponyme de Bram Stoker publié en 1897, se cache un homme qui a inspiré la légende terrifiante de ce buveur de sang.

Êtes-vous prêts à frissonner de terreur ?

Le compte de Dracula & Vlad III, une même personne ?

Province de Valachie en Roumanie – milieu de XVème siècle. Vladislav III, fils de Vladislav II dit Dracul (« Le fils du dragon »). Le petit Dracula (« fils du dragon ») est alors promis à un brillant avenir et se promet très tôt d’entrer dans l’histoire, qu’importe le moyen. Il ne croit alors pas si bien dire … Après une prise de pouvoir quelque peu laborieuse à 16 ans, le jeune Vlad III décide d’assoir son pouvoir une bonne fois pour toute en nommant, aux postes importants, des hommes issus du peuple ou bien même des étrangers. Loin de lui l’idée de mettre en place une réforme politique bienveillante visant à diminuer la classe supérieure au profit des paysans. Vlad III y voit, au contraire, un moyen de créer de la dépendance aux décisions princières et de rendre, par conséquent, indispensable sa position de voïvode en Valachie. Il peut alors, à sa guise, les destituer, les nommer … ou bien les exécuter.

Car mieux vaut ne pas contrarier le voïvode Vlad III, sous peine d’y laisser la vie. Les chroniques et les littéraires de l’époque rapportent les crimes de Dracula en les qualifiant d’affreux. Selon leurs dires, il prendrait un malin plaisir à torturer ses victimes en les aveuglant, ébouillantant, étranglant, écorchant vifs ou en leur coupant des parties de leur corps. Sa punition de prédilection ? L’empalement, qu’il aimait mettre en scène dans sa terrifiante « forêt des pals » à quelques pas de son château. C’est ainsi que Vlad Dracula devint Vlad Tepes (« l’empaleur »).

Des crimes odieux

Vlad III nourrissait également une haine profonde envers les boyards (ces aristocrates d’Europe de l’est qui vivaient dans le luxe). Ainsi, en 1459, à l’occasion de Pâques, Dracula en convia 200 d’entre eux, dans son château, accompagnés de leur famille, pour un grand festin. Une fois les portes fermées, il fit exécuter les femmes et les vieillards et transforma le reste des invités en esclaves pour la construction d’un nouveau château près du fleuve, où beaucoup mourront d’ailleurs d’épuisement.

Quelques temps plus tard, Mehmed II, roi de Turquie, envoie une délégation chez Vlad III pour lui réclamer des hommes et de l’argent. Les malheureux, qui ont refusé coûte que coûte d’ôter leurs turbans en signe de respect se sont vu clouer sur place, le turban toujours bien en place.

Une dernière anecdote pour la route ? En 1462, Dracula menace le roi de Hongrie en lui envoyant une lettre lui expliquant qu’il a exécuté plus de 24 000 âmes. Pour corroborer ses dires, il fit envoyer des sacs entiers d’oreilles et de nez coupés au roi.

Un nom qui fait toujours froid dans le dos

Aujourd’hui encore, si ce nom continue d’hanter les esprits. Pourtant le parallèle avec le buveur de sang ne se fait qu’à partir du XIXème siècle. Son exaltation à l’idée de tuer, sa soif de pouvoir, son apparence inquiétante et même sa mort énigmatique ont participé à la légende de Vlad Tepes, alias Dracula. S’il n’a jamais été prouvé que le château de Bran en Roumanie a bel et bien appartenu au voïvode, vous pouvez tout de même le visiter et vous immerger par la même occasion dans cette atmosphère fantasmagorique !

Plus de lecture ?

Top 5 des applications pour se fondre au milieu des locaux

Top 5 des applications pour se fondre au milieu des locaux

En bon baroudeur qui se respecte, quand vous partez à l’étranger, ce n’est pas pour vous enfermer dans la bulle aseptisée des grands hôtels. Ce que vous affectionnez par-dessus tout, ce sont les rencontres avec la population locale et...

Zoom sur le temple Buddha Eden au Portugal

Zoom sur le temple Buddha Eden au Portugal

Portugal

Temps de lecture : 3 minutes Ah le Portugal… Ce pays aux habitants chaleureux, aux façades des bâtiments couvertes d’Azulejos du nord au sud, qui recèle de trésors culturels et architecturaux tout comme d’immenses plages et de beaux...

Zoom sur la chute de Horsetail dans l’ouest américain

Zoom sur la chute de Horsetail dans l’ouest américain

Etats-Unis

Temps de lecture : 2 minutes 15 Le très célèbre parc de Yosemite, situé dans l’ouest des Etats-Unis, est le théâtre d’un phénomène naturel unique et rare. Tous les ans à la même période, la chute de Horsetail se pare de couleurs...