• En mode local

Je suis allée au marché Otavalo en Equateur

Temps de lecture : 3 minutes

Inès est une grande voyageuse qui est partie en Amérique du Sud avec la simple envie de découvrir de nouvelles cultures et de rencontrer de nouvelles personnes … Lors de ses pérégrinations, elle s’est retrouvée au marché Otavalo à quelques heures de Quito, la capitale de l’Equateur. Pour bynativ, elle nous décrit l’ambiance, les odeurs et son ressenti !


Graffiti Otavala en Equateur

Otavalo, le marché

Otavalo est une destination que je désirais connaître lors de mon voyage en Equateur pour son marché artisanal, bien sûr, mais également pour sa culture indigène. Le marché d’Otavalo est situé dans la province d’Imbabura à deux heures de Quito. Elle se trouve donc à proximité de la frontière colombienne. Que peut-on acheter au plus grand marché d’artisanat andin d’Amérique Latine ? Des vêtements traditionnels, bien sûr : Ponchos, pulls, écharpes en alpaga mais aussi  bijoux, tapis, couvertures, sacs et toutes sortes de textiles en provenance d’artistes des villages voisins d’Otavalo. Je recommande vivement de négocier les prix qui sont gonflés pour les touristes et d’assister à ce marché le samedi, plus grand et plus vivant.

Femme au marché d'Otavalo

Otavalo, l’ethnie

Otavalo est également le nom de l’un des peuples indigènes d’Équateur appartenant à la nationalité Kichwa et comptant environ 65 000 membres dans la province. Les langues usuelles
sont le runasimi (quechua), l’espagnol et le cara, une langue aujourd’hui disparue. Les Otavaleños sont de petite taille, métis, le regard fier, portent des habits traditionnels et arborent
une longue tresse que ce soit femmes, hommes, jeunes ou moins jeunes… Les femmes portent un haut blanc à fleurs brodées, une longue jupe qui couvre leurs genoux, un poncho ainsi que de
nombreux colliers. Elles sont en général très féminines. Les hommes enfilent un pantacourt et des sandales blanches, le poncho traditionnel ainsi qu’un chapeau en feutre noir, parfois avec
une plume accrochée.

Femme au marché d'Otavalo

Otavalo, la ville

L’atmosphère de la ville est agréable avec ses rues commerçantes, ses habitants et sa place principale invitant les visiteurs à la détente. Il y a toujours quelque chose à faire à Otavalo: découvrir les
traditions locales, écouter de la musique typique dans les rues, explorer la nature ou encore déguster une fritadas (du porc grillé avec du maïs, des bananes et du riz). Pendant ma visite du marché, je rencontre Alfredo, un jeune Otavaleño de 25 ans qui étudie le design à l’université. Il a à cœur de me transmettre ses coutumes et de partager ses connaissances sur la nature et sur sa culture indigène. Il me raconte l’Inti Raymi, la fête du Soleil d’origine inca qui a lieu le 22 juin. Elle est intensément célébrée à Otavalo, des repas et manifestations musicales ont lieu dans chaque communauté et des danseurs se baignent au pied des cascades pour communier avec la nature, symbolisée par la Pachamama.

Ville d'Otavalo en Equateur

Otavalo, les environs

Alfredo et moi prenons de l’altitude, de manière à atteindre un petit belvédère qui surplombe la ville. L’avantage des petites villes, c’est que la nature n’est jamais bien loin. Plusieurs points d’intérêts se trouvent dans les environs proches d’Otavalo. Nous nous rendons aux cascades de Peguche où se trouve un arbre sacré : El Lechero. Alfredo m’explique qu’il est encore utilisé aujourd’hui pour faire des rituels et des offrandes à la nature. Puis, nous allons au parc du Condor, un lieu de sauvegarde des rapaces où l’on peut assister à des démonstrations de vol. Nous finissons la visite d’Otavalo en descendant la crête via le sentier qui mène directement au lac de San Pablo… Une étape inoubliable de mon long voyage en Amérique du sud !

Vue depuis Otavalo en Equateur

Et si vous alliez voir par vous-mêmes Otavalo, son marché et ses environs ? Contactez nos agents de voyage locaux ; ils pourront vous aider dans l’organisation de de votre voyage en Equateur ! Si vous souhaitez en savoir plus sur le voyage d’Inès en Amérique du sud, découvrez d’autres articles comme sa rencontre avec les Chachapoyas ou son expérience sur la route de la mort en Bolivie !

Plus de lecture ?

Mon top 5 des temples du Yucatan encore oubliés du tourisme

Mon top 5 des temples du Yucatan encore oubliés du tourisme

Mexique

Laure est une voyageuse. Elle est partie quelques semaines au Mexique en octobre 2016, à la découverte de la péninsule du Yucatan. Elle nous raconte sa découverte des temples Mayas. – Passionnée par les civilisations anciennes, voyager...

Passer la nuit dans un temple bouddhiste au Mont Koya

Passer la nuit dans un temple bouddhiste au Mont Koya

Japon

Temps de lecture : 3 minutes Clémence est tombée amoureuse du Japon dès son premier voyage au pays du soleil levant. Si les villes effervescentes comme Tokyo ou Kyoto l’ont séduite, elle a décidé de s’éloigner un instant de ce...

Zoom sur Hang Son Dong : la plus grande grotte au monde

Zoom sur Hang Son Dong : la plus grande grotte au monde

Vietnam

Temps de lecture : 3 minutes 45 Dans la province de Quang Binh au Vietnam, à mi-chemin entre Danang et Hanoi, se trouve une merveille de la nature encore préservée du monde extérieur. Dans le parc national de Phong Nha-Ke Bang, la grotte d’Hang...