• Vision du monde

L’abdication de l’empereur du Japon

Temps de lecture : 2 minutes 45

Cela faisait quelques mois déjà que les japonais s’étaient préparés à l’annonce officielle. Ces dernières années, l’empereur Akihito, avait partagé avec son peuple son envie de se libérer de ses obligations pour laisser son fils Naruhito régner à son tour sur les quelques 127 millions d’habitants. Ainsi, le 1er mai 2019 marque la fin d’une ère (Heisei, qui signifie « Parachèvement de la paix » en français) et début d’une autre (Reiwa, « harmonie »). Retour sur ce changement historique avec nos conseillères de voyage locales au Japon.

L’empereur du japon : un rôle de représentation ?

Symbole de l’état et de l’unité japonaise, l’empereur tient, encore aujourd’hui, une place importante dans la société nippone. Odile, directrice de notre agence de voyage locale au Japon nous en dit plus sur cette fonction sacrée : « L’empereur est un symbole. Il a un rôle de représentation au même titre que la reine d’Angleterre. Il n’intervient pas dans la politique du pays, bien qu’il soit présent lors de certains actes officiels. D’ailleurs, la Constitution d’après-guerre le lui interdit. Seuls les descendants masculins peuvent accéder au trône. Si l’empereur n’a pas de fils, son successeur peut alors être un de ses neveux. »

Akihito

Le début d’une nouvelle ère

Lors de la deuxième guerre mondiale, l’empereur du Japon (Hirohito à cette époque-ci)  s’est efforcé d’apaiser les relations entre les deux blocs. Pourtant, c’est bien pour Hitler qu’il a finalement décidé de prendre parti en 1939. C’est en 1990 que son fils, Akihito, est intronisé, instaurant de ce fait l’ère Heisei (« Parachèvement de la paix » en français) et rompant avec bien des traditions séculaires au Japon. « Le nom de l’ère change à chaque fois qu’un nouvel empereur arrive sur le trône. », nous explique Odile. « Au Japon, l’année 2018 correspond à la 30ème année de l’ère Heisei, et l’année 2019 correspond à la 1ère année de l’ère Reiwa. Dans les documents officiels, on n’écrit pas 2018 ou 2019 mais Heisei An 30 ou Reiwa An 1Un changement d’empereur implique toujours un changement d’ère. Un comité dédié a été constitué afin de choisir un nom à la nouvelle ère, ce qui n’est pas facile car il y a de nombreuses règles à respecter, telles que le nombre de trait des caractères par exemple. »

Naruhito

Un changement de taille ?

Si une abdication peut sembler, à première vue, très inhabituelle pour un monarque, au Japon, cette situation n’est pas sans précédent. « Ce n’est pas la première fois que cela arrive. De nombreux empereurs ont abdiqué dans l’histoire du Japon, mais cela n’était pas arrivé depuis 1817, c’est donc un événement assez exceptionnel pour notre époque contemporaine. Mais ce n’était pas vraiment une surprise car cela faisait des années que l’on savait que l’empereur Akihito voulait passer la main à son fils. Il était temps pour lui de prendre « sa retraite » et je suis contente pour lui qu’il ait pu le faire. » Selon Odile, « Naruhito semble vouloir suivre la lignée de son père, en étant un empereur proche du peuple et à son écoute … contrairement aux empereurs précédents qui étaient plus distants et qui étaient perçus comme des divinités. »

Plus de lecture ?

Miam, les petits plats à savourer autour du monde

Miam, les petits plats à savourer autour du monde

Afrique du Sud

La sagesse chinoise nous enseigne : « Tout voyage commence par un petit pas ». Mais si l’on voyage avec ses pieds, on le fait aussi avec ses papilles ! Et c’est même l’une des façons les plus agréables de découvrir le monde....

Superstitions dans le monde : Madagascar

Superstitions dans le monde : Madagascar

Madagascar

Depuis le commencement de notre tour du monde des superstitions, nous constatons que la frontière entre croyances, coutumes et superstitions est mince. A Madagascar, tout tourne autour des ancêtres et tous s’appliquent à ne pas les froisser,...

Le Mont Athos en Grèce : la montagne interdite aux femmes

Le Mont Athos en Grèce : la montagne interdite aux femmes

Grèce

Au nord-est de la Grèce, dans la région de la Macédoine, il existe une montagne sacrée où vivent environ 2000 moines répartis dans pas moins de 20 monastères orthodoxes. Ils vivent et prient en communauté, reclus de la société et coupés du...